L’ÎLE-DE-FRANCE À L’HEURE DU SWING

L’ÎLE-DE-FRANCE À L’HEURE DU SWING

Pour la première fois, la France accueillait fin septembre la Ryder Cup, au Golf national de Guyancourt. L’occasion pour l’Institut régional de développement du sport (IRDS) de faire le point sur la pratique de ce sport.

La France compte 410 000 licenciés en 2017, en 4e place en Europe, après la Grande-Bretagne (680 000), l’Allemagne (640 000) et la Suède (480 000). À la 11ème place dans le monde, elle est largement devancée par les États-Unis et ses 30 Millions de pratiquants, suivi par le Japon et le Canada.

LA RÉGION AU PLUS GRAND NOMBRE DE LICENCIÉS

L’Île-de-France compte 94 359* licenciés dont 3 610 non Franciliens (étrangers ou voisins). S’y ajoutent 13 636 Franciliens qui pratiquent dans d’autres régions. Le joueur régulier type** est un homme (71 %), pas tout jeune (63 % ont 55 ans et plus), de niveau social élevé (80 % CSP+), et pratiquant dans une association sportive (2/3).

L’EXPLOSION PARTIE DES ANNÉES 80 : DE 19 000 (années 80) À 106 000 LICENCES (2011)

En 30 ans les effectifs de licences ont été multipliés par cinq. Deux raisons : une période faste de construction (1984-1995) qui a amélioré le maillage de la région, et l’apparition de chaînes qui ont démocratisé la pratique, car ouvertes à tous et moins onéreuses. Depuis quelques années, la pratique baisse légèrement (94 000 licences en 2017), en France et dans le reste du monde.

UNE OFFRE IMPORTANTE : 106 installations golfiques et 320 clubs franciliens

Le premier golf francilien date de 1901, c’est le golf de la Boulie, à Versailles. Aujourd’hui la région compte 106 installations golfiques : 67 % sont des grands golfs (9 ou 18 trous), 24 % sont des practices autonomes et 9 % sont des petites structures autonomes. Ils représentent 4 500 hectares d’espaces « naturels » fermés. Quatre Îles-de-loisirs franciliennes disposent d’installations.

L’Île-de-France compte aujourd’hui 320 clubs de golf. 94 évoluent au sein d’une structure golfique. 226 fonctionnent sans installation spécifique.

LA RYDER CUP PRÉPARÉE DEPUIS BIENTÔT 10 ANS

En 2009, le plan « 100 petites structures en 10 ans » est lancé, pour accompagner l’engouement suscité par l’accueil de la Ryder Cup en 2018. Subventionnés par le CNDS, sept équipements franciliens ont été réalisés dont les Golf du Parc du Tremblay, Daily Golf de Buc, Golf de Maisons-Laffitte…, et deux sont en voie d’achèvement à Roissy en France et Thiverval Grignon.

UNE OCCASION D’ÉLARGIR LES PUBLICS  

Reste à la Fédération à diversifier ses publics : rajeunir, féminiser, développer la pratique handisport, le tourisme golfique, …  Comme tout événement sportif international la Ryder Cup devrait apporter une visibilité supplémentaire à la discipline, et attirer de nouveaux licenciés.

l’IRDS, département Sport de l’IAU publiait, le 13 septembre dernier, un dossier sur le golf en Île-de-France, à retrouver ci-dessous.

 

* données de la FFgolf

**Enquête de l’IRDS sur les pratiques sportives en IDF

 

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DU DOSSIER DE L’IRDS ICI

 

 

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !