Une montagne en or pour juniors et seniors!

Photo de présentation : Station de ski de Métabief- CRT Franche-Comté/AMB Photothèque(c)

Métabief n’est pas dans une vallée perdue, mais dans le Haut-Doubs. Cette montagne en pentes douces, la plus proche de Paris est idéale pour des vacances familiales qui ne se limitent pas aux activités sportives.

 

Station de ski de Métabief – André CHOTEAU/Bourgogne-Franche-Comté Tourisme

 

Bienvenue dans le pays du Comté. Il se découvre à ski, à pied, en raquettes, en voiture et depuis cette année en trottinette électrique praticable toute l’année. Il y avait déjà le Fat bike, ce VTT à pneus surdimensionnés et peu gonflés. Branchée Métabief ? Plutôt multi activités, on reste loin des stations bling bling et des usines à ski. Au programme: nature, culture et sérénité.

 

Raquette à Métabief – CRT Bourgogne-Franche-Comté

 

Avec un massif très ouvert et varié, les montagnes du Jura restent au-dessous des 2000 mètres d’altitude mais détiennent le record national du froid depuis qu’en 1985, le mercure a affiché moins 41° à Mouthe, dans un Doubs pas toujours doux. Au Pays du Comté, les prairies ne tutoient pas les glaciers, mais les alpages Suisses à une encablure.

L’eau joue avec les paysages, sous forme de cascades, de rivières, et de lacs. Le regard embrasse l’horizon sans cogner de hautes parois, juste parfois la silhouette d’un chamois. Sans oublier celle des skieurs. L’air du temps célèbre le ski de fond qui revient sur le front de neige.

 

Skieur alpin au sommet du Morond – Sandrine Baverel/Bourgogne-Franche-Comté(c)

 

Les touristes qui délaissent les 37 km de ski alpin, ont accès à 73km de piste de fond, 25km de piste raquette et 23km de « pistes multi activités ».Des balades qui incitent plus à la méditation qu’elles ne suggèrent le fun de l’adrénaline. Bref, voici une petite station familiale, où il fait bon skier mais pas que, et c’est bien l’autre atout de Métabief. Elle a su se diversifier et proposer à chaque membre de la famille de quoi se divertir. On peut même ne pas skier et ne pas s’ennuyer, car la route qui s’enfonce au cœur des Epicéas, dessert des hameaux aux maisons anciennes, aux auberges généreuses et propose des haltes aussi conviviales qu’instructives.

 

Visites testées en famille :

La Fruitière des Lacs à Labergement Sainte Marie :

Outre la boutique où l’on vend du Comté à partir de 10 euros le kilo, la clientèle peut assister aux coulisses de la fabrication à travers la galerie qui donne sur les immenses cuves à fromage. Et qui ont impressionné junior avant qu’il ne soit distrait par les quizz et autres jeux mis à disposition des enfants.

Mais aussi étonnant que cela puisse paraître pour un enfant de 4 ans, le must aura sans doute été le petit film vidéo aussi didactique que ludique qui met en scène, la vie et le travail des producteurs de Comté et l’histoire de ces coopératives historiques que sont les fruitières qui regroupent au moins 3 producteurs pour fabriquer ce délice qui exige 400 litres de lait pour 1 meule de 40 kilos. On y est même retourné pour acheter du Comté et junior s’est précipité pour brancher la vidéo !

1 rue derrière chez Saget, 25160 Labergement-Sainte-Marie – 03 81 49 02 36 – http://lafruitieredeslacs-comte-morbier.com/

 

Maison de la Réserve à Labergement-Ste-Marie.

Cet éco musée offre beaucoup d’informations à lire mais, heureusement pour junior beaucoup à découvrir aussi de manière ludique. Résultat ; il s’est éclaté à passer sur le petit pont de bois, à toucher à tout y compris au théâtre de marionnettes, à tourner la roue de la fortune de la mare aux canards, à contempler les fourmis s’agiter sur leur fourmilière.

28 Rue de Mouthe, 25160 Labergement-Sainte-Marie – 03 81 69 35 99 – http://www.maisondelareserve.fr/

 

Fonderie de cloches à Labergement-Ste-Marie

C’est l’une des très rares fonderies artisanales de bronze dont la relève n est peut-être pas assurée. Elle a fasciné junior, installé sur le rebord de la fenêtre pendant une bonne heure sans broncher et à l’extérieur!!!

 

 

Cette fonderie du 19eme qui emploie encore 5 personnes à temps plein, témoigne de l’attachement aux traditions régionales. Les paysans n’hésitent pas à équiper la Montbéliarde d’une cloche de 4kg qui vaut environ 350 euros. Preuve s’il en est que, grâce au principe des fruitières, on vit plutôt bien avec l’AOP du Comté.

15 rue de Mouthe – 03 81 69 30 72 – https://fonderieobertino.jimdo.com/

 

La Batailleuse 

Cette ferme biologique et pédagogique qui emploie 13 salariés, offre des visites libres toute l’année. L’occasion pour junior de s’approcher au plus près de la reine du Comté ; la Montbeliarde. Il a même pu caresser le petit veau d’un jour, entrer dans le clapier au milieu des lapins. Sans négliger de saluer les bicquettes, il aura juste raté les poules mais appris qu’un renard avait profité d’une porte mal fermée pour faire un festin du poulailler. Côté boutique, la ferme vend du fromage de chèvre, du Comté et du pain fabriqué sur place et cuit dans son four à pain.

Outre les classes de découvertes, la ferme organise des colos à partir de 6 ans en juillet et août 

Rochejean – Tél. : 03.81.49.91.84 –

 

La Cave d’affinage du Fort St-Antoine

Ici, ce sont les 8 robots qui ont beaucoup fasciné junior. Ils ont aussi soulagé les cavistes, augmenter leur productivité sans supprimer des emplois. A eux de tourner les meules de 40kg au sommet de la « cour d’honneur » épicentre de cet immense navire à fromages.

Bien qu’un peu pointue pour junior, la visite a retenu son attention, il faut dire qu’entre l’odeur et les étages d’immenses meules, bout’chou avait de quoi être impressionné.

Les grands l’étaient tout autant. Ils auront retenu que c’est de 6 à 9h du matin que les papilles sont les plus réceptives. Cela dit, on a bien aimé la dégustation plus tardive !

Et surprise, junior qui ne mange jamais de fromage chez lui aura tout dégusté !

Fort de Saint-Antoine, 25370 Saint-Antoine – 03 81 69 31 21 – http://www.comte-petite.com/

 

 

 

 

Pratique :

Se renseigner : www.montagnes-du-jura.fr

Où dormir et se restaurer :

Hôtel Etoile des Neiges

4 rue du Village – 25370 Métabief

Tél. : 03 81 49 11 21 – www.hoteletoiledesneiges.fr

Un hôtel de charme confortable et familial, avec un chef qui régale midi et soir, une piscine, un jacuzzi et un sauna. Idéal pour une trempette en famille les jours de pluie.

Où louer ses skis :

Métaski – 7 place Xavier Authier, 25370 Métabief – 03 81 49 06 33 – www.metaski.fr

Pour le ski :

Cours collectifs et/ou particuliers de ski avec l’Ecole du Ski Français –

6 place Xavier Authier, 25370 Métabief –

Tél. : 03 841 49 04 21 – www.esf-metabief.com

Attention! gare au mauvais temps, prévenez junior s’il pleut beaucoup que des cours peuvent être supprimés.

Où Dormir en dehors de l’hôtel :

Au camping du Miroir pour une découverte du caravaneige aux Hôpitaux-Vieux –

25 Route de la Poste, 25370 Les Hôpitaux-Neufs –

Tél. : 03 81 49 10 64 –

https://www.camping-lemiroir.com/

S’y rendre de Paris en train :

On descend du TGV Lyria à Frasne, pour prendre le bus jusqu’à Métabief


 

 

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !