Engelberg, ski et culture au programme

Engelberg est l’une des grandes station de ski alpine en Suisse. Le village vieux de près de 1 000 ans est caractérisé par l’immense monastère et son église conventuelle. Les fondateurs du monastère bénédictin en 1120, en hommage au cadre montagneux majestueux les entourant, l’appelèrent « la Montagne des Anges ».

C’est en effet dans un cadre somptueux que les skieurs évolueront. C’est le plus grand domaine skiable de Suisse Centrale. Quatre téléphériques permettentaux skieurs de se rendre rapidement sur le versant de leur choix. Avec plus de 80 km de pistes balisées et son glacier culminant à 3020 mètres,le domaine de Titlis offre des conditions de ski  excellentes d’octobre à mai. Le tout nouveau télécabine Titlis express (déc 2015) permet de rejoindre rapidement le téléphérique tournant, le Titlis Rot.

Tout est verglacé, Photo Brice Charton (c)
vue plongeante sur des à-pics de plusieurs centaines de mètres. Photo Brice Charton (c)

Une fois arrivé posez vos skis et allez dans la grotte du glacier. Tout est verglacé, heureusement il est possible de se tenir tout du long avec une rambarde. Attention tout de même à ne pas se casser une jambe! air, qui nous emmène au glacier.Une fois à l’extérieur le panorama sur les Alpes centrales est à couper le souffle.Pour ceux qui n’ont pas le vertige, traversez le Titlis Cliff Walk, le pont suspendu le plus haut d’Europe à 3041 mètres. Il se situe à une centaine de mètres de l’arrivée du Titlis Rotair. Large d’un mètre et long de cent, avec ses 500 mètres de précipices, il faut avoir le cœur bien accroché. De l’autre côté du pont nous avons une vue plongeante sur des à-pics de plusieurs centaines de mètres, impressionnant.

 Après une matinée de ski, et toutes ces émotions il est agréable de prendre un vin chaud et/ou une bonne fondue au village Igloo à Trüebsee. C’est à la fois un bar et un restaurant en plein air ou dans un igloo. C’est aussi un hôtel de glace avec plusieurs chambres et des jacuzzi.

Motoneige Photo Brice Charton (c)

A proximité se trouve le circuit de motoneige au SnowXpark. Il est en effet interdit en Suisse de pratiquer la moto neige en dehors de circuit fermé. L’autre particularité est l’obligation d’utiliser des motoneiges équipées de moteurs écologiques et électriques afin de protéger l’écosystème local; les marmottes peuvent hiberner tranquillement. On pourrait croire que les moteurs électriques nuisent à la puissance et au plaisir de conduite;  Il n’en est rien; c’est un plaisir de dompter son skidoo virages après virages.

Engelberg s’enorgueillit d’avoir une descente de 12 km, une des pistes les plus longues d’Europe. Mais la renommée principale de la station vient de son immense domaine hors-piste, paradis des skieurs hors-piste et des snowboarders. Ce sont partout des pentes, des couloirs hors-piste vierges de toutes traces et pour la plupart sécurisés.

Des pistes sont réservées pour la luge; nous voilà lancés sur des anciennes luges en bois, attention de ne pas trop prendre de vitesse, émotions garanties.

Pour les amateurs de tranquillité et de neige immaculée les ballades en raquettes permettent de se promener en forêt et d’accéder à des panoramas inédits et vierges de toutes traces, un pur bonheur. Les ballades les plus appréciées se font autour de Gerschnialp et Trübsee. Les skieurs de fond pourront exercer leurs talents sur les 30 km de pistes qui leur sont réservés. Quant aux promeneurs, quatorze chemins de randonnées d’hiver sont à leur disposition.

Des pistes sont réservées pour la luge Photo Brice Charton (c)

Les enfants ne sont bien sûr pas en reste; le label qualité familles bienvenues leur donne accès à des offres spécifiques : piste de luge, aire de jeuxaventure, des pistes réservées, etc…

Dans l’enceinte du monastère la fromagerie de l’abbaye Photo Brice Charton (c)

Dans l’enceinte du monastère la fromagerie de l’abbaye propose aux visiteurs une visite groupée expliquant leur savoir faire. Une marche aux flambeaux, il faut être en bonne condition physique pour gravir les 300 m  de dénivelé, nous emmène au restaurant Flühmatt qui domine toute la vallée.cifiques: piste de luge, aire de jeux aventure, des pistes réservés, etc… La visite du monastère est un passage conseillé qui révèle de bien belles surprises, notamment une superbe bibliothèque avec ses manuscrits datant de 900 ans. Des visites sont proposées; on suit alors alors l’un des trente moines dans les couloirs de l’abbaye.

En venant de Paris un changement de train doit s’opérer à Lucerne qui est la porte d’entrée des Alpes de Suisse centrale. Le train vous emmènera directement de Lucerne au cœur de la station. Si vous avez le temps n’hésitez pas à vous promener dans Lucerne.

C’est une très belle ville médiévale avec ses ponts fortifiés en bois ( le fameux pont de la Chapelle) , ses tours et remparts et ses ruelles étroites. Son lac et les montagnes entourant la ville en font une Suisse en miniature.

PRATIQUE

Se renseigner:

Le site officiel de Suisse Tourisme: www.suisse.com

S’y rendre: 

Comment y aller: TGV Lyria jusqu’à Lucerne www.tgv-lyria.com
Se déplacer sur place: les titres de transport Swiss Travel Pass et Swiss Travel Pass Flex www.swisstravelsystem.com permettent de voyager dans toute la Suisse et de bénéficier d’entrée gratuite dans les musées ainsi que de nombreuses autres réductions.

Se loger: 

Où dormir:

Hôtel Terrace 3*; de très belles parties communes, une façade superbe mais des chambres un peu vieillottes; cependant un bon rapport qualité prix www.terrace.ch/fr  

 Hotel Waldegg 4*: un très bel hôtel avec une piscine panoramique et un Spa  http://www.waldegg-engelberg.ch

 

 

 

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *