Découverte de l’île d’Hvar et de son festival maritime

Pour parvenir à l’île d’Hvar il nous faut tout d’abord atterrir à Split. Il serait dommage de prendre aussitôt un ferry pour Hvar sans profiter de l’occasion pour découvrir, même qu’un peu, la superbe cité de Split.

Vue panoramique sur Split depuis le ferry

En effet la partie médiévale de Split et le palais de Dioclétien sont inscrits au patrimoine de l’UNESCO. Le palais de Dioclétien, construit entre la fin du IIIème siècle et le début du IVème siècle, longe la rade. Il est facile donc après sa visite de prendre le ferry pour Hvar.

L’une des nombreuses criques de Hvar

Ne ratez pas la cathédrale qui est l’un des joyaux de l’ancienne ville médiévale. Les fortifications médiévales, les palais gothiques du XVe siècle ainsi que d’autres palais baroques et de la Renaissance et des églises romanes des XIIe et XIIIe siècle font partie des sites classés.

Le fort Fortica sur les hauteurs de la ville de Hvar

Les paysages idylliques de l’île de Hvar et ses eaux transparentes sont l’écrin parfait pour le festival maritime qui met à l’honneur les vieux bateaux traditionnels croates.

Le festival de la mer avec ses vieux bateaux croates

Stari Grad : l’une des plus vieilles cités d’Europe

Du fait de sa position géographique, au milieu du littoral oriental de la mer adriatique, l’île de Hvar fût le théâtre  de nombreuses batailles navales. De tout temps tourné vers la mer, les habitants de l’île tiraient leurs ressources de la pêche. Les îles de Vis et d’Hvar possédaient des flottes de pêche et marchande notamment pendant la période de l’Empire Austro-hongrois.

Hvar est la plus longue île croate. Avec plus de 300 jours de soleil par an, c’est un destination agréable en toute saison. Ses eaux émeraudes sont un paradis pour les baigneurs, les pêcheurs et les plongeurs et pour le cabotage.

Mais Hvar c’est aussi une terre d’histoire et de culture avec ses deux villes emblématiques que sont Stari grad et Hvar.

Stari Grad est créée par les grecs, venant de Paros, en 384 avant J.-C. C’est l’une des plus anciennes villes européennes. Par la suite les romains la nommèrent Pharia et les croates Hvar. En 1278, le siège de l’île s’établit sur le site de l’actuelle ville de Hvar dont le nom a été transféré à l’époque. L’ancienne Hvar prend alors le nom de Stari Grad.

Après avoir débarqué sur Hvar, nous nous dirigeons vers la ville de Stari Grad. Nous traversons la plaine autour de Stari Grad qui a la particularité d’être inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Stari Grad

En effet, la plaine façonnée par les colons grecs, il y a 24 siècles, est restée telle quelle. Ce paysage culturel façonné depuis des millénaires  consiste en parcelles rectangulaires bordées de murs en pierre sèche où l’activité agricole principale était basée sur la vigne et l’olivier. Les chemins et les routes qui la traversent la coupent transversalement et longitudinalement. Chaque année une procession vieille de 500 ans et inscrite sur la liste du patrimoine mondial immatériel a lieu la veille du jeudi Saint et se déroule dans cette plaine. Stari Grad est sans aucun doute un petit bijou avec ses ruelles et ses petites places fleuries.

Le centre ville de Stari Grad

Sa baie étroite et très longue fait un peu penser à l’anse de Bonifacio, falaises en moins et forêt en plus. Son port est très bien abrité du vent.

La ville de Hvar

La ville de Hvar, beaucoup plus grande et plus touristique que Satri Grad n’en vaut moins le détour.

La ville de Hvar et sa forteresse

Le trajet entre les deux villes nous offrent de superbes vues sur la côte avec ses nombreuses criques et baies avec leurs eaux translucides. Ne ratez pas à Hvar son arsenal qui date du XIVe siècle. Il servait d’abri et d’atelier de réparation pour les bateaux croates. On y voit aujourd’hui une belle collection de maquettes mettant à l’honneur les vieux gréements croates.

L’Arsenal de Hvar

Au premier étage se trouve l’un des plus vieux théâtre européen qui a beaucoup de charme. Pour les amateurs de ballade, montez à pied jusqu’au fort Fortica d’où vous aurez, depuis les remparts une très belle vue panoramique sur la ville, sa baie et les îles.

Le Théâtre de Hvar

Le festival de la Mer : Dani u Vali (Days in the bay)

Mais revenons à Stari Grad qui offre en septembre, depuis trois ans un très beau festival mettant à l’honneur les bateaux croates traditionnels que l’on nomme les gajetas, les falkusas et bien d’autres.

Pendant cinq jours se succèdent parades terrestres et maritimes, diurnes et nocturnes, régates, courses de

rameurs, concerts et la grande parade qui réunit une cinquantaine de vieux navires en bois.

C’est le festival international des mers et des marins, parrainé par le Président de la République de Croatie, Grabar Kitarovic. Il est organisé par l’Association pour la promotion du patrimoine maritime de Cronaves de Split. A ne pas manquer le spectacle nocturne, Exposition Danse des voiles et des lumières, qui met en scène d’une part un défilé nocturne des navires, et d’autre part une attaque de pirates.

Le festival et ses concerts et parades

Tout au long du rivage, de nombreux produits typiques croates sont présentés. On ne peut que conseiller de les goûter.

Cette année cinquante vieux navires en bois sont venus de toute l’ Adriatique, de Slovénie et du Monténégro. Depuis plusieurs centaines d’années, les croates des îles d’Hvar et de Vis sont des marins renommés.

Le festival et ses concerts et parades

Il y a 400 ans une course allant de Komiža, sur l’île de Vis, jusqu’à la distante île de Palagruža réunit 74 falkusa.

Ce sont des voiliers de bois traditionnels. La falkusa est un petit voilier en bois  d’une grandeur allant de 5 à 10 mètres de long sur deux à trois mètres de larges. Il a un faible tirant d’eau. Son équipage se compose de six hommes. Il se meut soit par la force des bras en utilisant les rames, soit grâce à ses voiles (foc et grande voile pouvant aller jusqu’à 120 m2).

Ils pouvaient partir pour des campagnes de pêche

jusqu’à trois semaines. La falkusa a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1998. Les gajeta falkusa Il n’en reste que très peu car à l’occasion de la Saint Nicolas les marins-pêcheurs brûlaient les gajetas usagées et offraient après les cendres à la mer en l’honneur de leur saint patron

La plus grande parade met en scène tous les gajetas et falkusas présents soir près de cinquante navires. Leurs voiles se gonflent sous la petite brise et les bateaux sortent du port en longeant le rivage puis s’égaillent dans la baie. Un beau spectacle.

Un vieux grément imposant dans le port de Stari Grad

Guide pratique :

Office national croate de tourisme : https://croatia.hr/fr

Bibliographie :

Guide Voyage : Le guide Vert Michelin, le Lonely Planet, le guide du Routrad

USS Constitution – Tome 1

La nouvelle grande série d’aventure maritime !

Boston, 1803. Pierre-Mary Corbières, jeune homme glabre et timide de 16 ans, embarque comme aspirant à bord de l’USS Constitution, un navire de guerre en partance pour la Méditerranée combattre les états Barbaresques. Alors que l’équipage profite du long voyage qui les attend pour s’exercer aux manœuvres, Pierre-Mary, lui, se familiarise avec la vie en mer et en profite pour renouer avec d’anciennes connaissances, comme le taciturne Nicholas. Compagnons de bord puis frères d’armes, les deux hommes vont se rendre compte qu’ils portent chacun le fardeau de lourds secrets de familles… Leur passé refera-t-il surface dans la tourmente de la guerre qui les attend ?

Basée sur des faits réels, cette histoire au souffle romanesque se révèle aussi captivante que précise d’un point de vue historique et maritime, avec notamment un souci tout particulier apporté aux détails techniques (vocabulaire marin, fidélité dans la représentation des navires et du matériel, etc.). Sans conteste le prochain incontournable de la bande dessinée d’aventure maritime..

Editions Glénat, Franck Bonnet, 56 pages, 14,95 euros

 

 

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !