LGCT Cannes : 8 des 10 meilleurs cavaliers au monde sur la piste aux étoiles

 

A deux pas de la Croisette et du petit port méditerranéen abritant certains des plus beaux yachts au monde, le Jumping de Cannes mêle avec brio glamour et sport de très haut niveau. Du 8 au 11 juin et comme chaque année depuis plus de 30 ans, l’événement sportif, en entrée libre durant la journée, accueillera plus de 15 000 visiteurs et réunira autour d’une même piste cavaliers de talents, passionnés d’équitation et simples spectateurs avides de paillettes et de sensations fortes.

Les meilleurs cavaliers de la planète se sont donné rendez-vous au Stade des Hespérides afin de disputer la 8ème étape du prestigieux Longines Global Champions Tour de Cannes.

Cannes 2015. Simon Delestre & Qlassic Bois-Margot (c)pixelsevents
Cannes 2015. Simon Delestre & Qlassic Bois-Margot (c)pixelsevents

Dernière ligne droite avant les Jeux Olympiques de Rio, le Jumping annonce un plateau sportif sans précédent promettant un fabuleux week-end de compétition.

Dans les starting-blocks, le tricolore et n°2 mondial, Simon Delestre, a assuré sa présence tout comme ses compatriotes, Pénélope Leprévost, n°4 mondiale et grande vainqueure de l’étape cannoise en 2015, Kevin Staut (n°7 mondial),Roger-Yves Bost ou encore Robert Breul, très remarqué dernièrement avec Arsouille du Seigneur.

Après les stars du cinéma début mai, ce sont donc les vedettes du saut d’obstacles et leurs chevaux qui envahiront la Croisette et se lanceront sur l’exigeante piste cannoise qui, après les grands terrains en herbe de Mexico City, Hambourg, Madrid et Chantilly, obligera à manier vitesse et courbes serrées avec dextérité. L’objectif, s’emparer de la tête du LGCT Grand Prix of Cannes by Haras des Grillons qui débutera le samedi à 11 juin à 17h30.

Nombreux sont les candidats à la victoire puisque le n°5 mondial, Scott Brash (GBR), accompagnés de ses pairs du Top 10 : le  n°8 Gregory Wathelet (BEL), le n°9 Daniel Deusser (GER) et le n°10, qui n’est autre que le jeune prodige Bertram Allen(IRL), ont en effet engagé leur meilleures montures.

A Cannes, Christian Ahlmann sera assurément le cavalier à battre puisque le n°3 mondial est aujourd’hui en tête du classement provisoire du Longines Global Champions Tour suite aux 7 premières étapes. 2ème du circuit en 2013, 5ème en 2015, le germanique, redoutable compétiteur, est l’un des athlètes les plus réguliers du circuit et accumule aujourd’hui un total de 186 points.

 

Cannes 2015. Pénélope Leprevost & Ratina d'la Rousserie (c)pixelsevents
Cannes 2015. Pénélope Leprevost & Ratina d’la Rousserie (c)pixelsevents

Il est suivi par le «Kaiser » Ludger Beerbaum (126 points), qui s’est déjà emparé des dernières étapes d’Hambourg et de Chantilly.

Juste derrière et avec 125 points, le suédois Rolf-Göran Bengtsson accompagné de son formidable Casall Ask a également toutes ses chances et devrait sortir l’artillerie lourde en cette deuxième partie de saison afin de décrocher le graal, après être monté sur la 2ème et la 3ème marche du podium en 2014 et 2015.

Concourant dans le CSI1*, qui regroupera près de 80 cavaliers pour 16 nations représentées, l’acteur et cavalier Guillaume Canet, parrain officiel du Jumping 2016, sera bien évidemment sous le feu des projecteurs. Très en forme, le francilien accumule les classements sur les épreuves allant jusqu’à 1m45 et compte bien tirer son épingle du jeu dans le Grand Prix Constance Prince Maurice – Trophée MTPA dès 18h30 le vendredi 9 juin.

Plus d’informations sur le LGCT – Jumping International de Cannes ici.

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *