L’île de Vis : de l’Antiquité à Mamma Mia 2

Sur les pas de Mamma Mia 2 : Here we are go again!

Après le grand succès du film Mamma Mia tourné en Grèce en 2008 avec plus d’un million et demi d’entrées en France, une suite a été tournée en Croatie dans l’île de Vis et non en Grèce comme certains magazines l’ont écrit.

 

Les falaises de l’île photo B.Charton

Il faut rendre à César ce qui lui appartient. On connaît les paysages idylliques des îles grecques mais c’est bien dans ceux de l’île de Vis, tout aussi idylliques, que le tournage a été réalisé.

Split inscrite au patrimoine de l’UNESCO.

Split est la porte d’entrée pour qui veut se rendre à Vis. De nombreux bateaux et ferries font la liaison entre les îles et le continent.

 

Notre ferry Photo B.Charton

Mais ce serait une erreur que de la délaisser. En effet la partie médiévale de Split et le palais de Dioclétien sont inscrits au patrimoine de l’UNESCO. Le palais de Dioclétien est construit entre la fin du IIIème siècle et le début du IVème siècle.

 

Split le palais de Dioclétien Photo B.Charton(c)

Outre la cathédrale qui est l’un des joyaux de l’ancienne ville médiévale, les parties classées comprennent les fortifications médiévales, les palais gothiques du XVème siècle ainsi que d’autres palais baroques et de la Renaissance et des églises romanes des XIIème et XIIIème siècle.

 

Vue panoramique sur une partie de Vis Photo B.Charton(c)

Nous ne pouvons que vous conseiller de passer au moins une journée si ce n’est plus dans Split. Nous prenons un ferry à Split pour l’île de Vis. La traversée nous permet de découvrir certaines îles sur le trajet.

La ville de Vis Photo B.Charton(c)

Vis et la douceur de vie méditerranéenne

Nous arrivons au port de la petite ville de Vis. C’est une ville à taille humaine avec ses deux à trois mille habitants.

Il y règne une douceur de vivre à la méditerranéenne. Le soir venu, les tavernes résonnent des chansons de Klape et on peut voir certains couples danser face aux bateaux amarrés. Vis, l’ancienne Issa antique, est fondée par le tyran de Syracuse, Dionizije Stariji autour du IVème siècle avant J.-C. Des thermes romains sont ouverts au public. Mais, sans doute, le joyau est le couvent franciscain construit sur les restes du théâtre romain et situé sur la petite péninsule de Prirovo.

Au premier plan le monastère franciscain de la ville de Vis PhotoB.CHARTON(c)

De nombreuses scènes du film ont été tournées au centre ville de Vis, notamment autour de la place principale.

Au delà du cliché carte postale qui est cependant véridique, l’île de Vis recèle de nombreux vestiges historiques;  qu’ils remontent à la période grecque ou romaine  ou plus récemment, pendant la Seconde guerre mondiale, les grottes où se cachaient Tito et son état-major. De nombreux bunkers ont aussi été construits pendant la guerre froide et par l’armée yougoslave.

 

Les grottes de Vis Photo B.Charton(c)

La ville de Komisa et ses pêcheurs

Sur la route de Komisa, nous nous arrêtons tout d’abord au bord de la route pour avoir un panorama superbe sur la ville de Vis et sa baie. La petite péninsule de Prirovo est alors mise en évidence avec son monastère.

 

Le patrimoine architectural de Komisa Photo B.Charton(c)

 Un peu plus loin une nouvel arrêt nous permet de découvrir les grottes où s’était réfugié Tito.

 

La grotte où Tito passa plusieurs mois Photo B.Charton(c)

Komisa, petite ville charmante au pied du mont Hum, est depuis l’antiquité un village de pêcheurs dont la tradition se perpétue encore jusqu’à aujourd’hui. Il fait bon se promener le long du port où se mélangent bateaux de plaisance et bateaux de pêche.

 

La ville de Komisa Photo B.Charton

De nombreuses terrasses ombragées permettent de se reposer tout en prenant un rafraichissement ou une bonne glace artisanale.

 

La ville de Komisa Photo B.Charton

En longeant la mer nous découvrons une très belle église sur l’une des plages de Komza. A l’une des extrémités de la ville une tour, encore en très bon état, protège le port.

A la découvertes des îles : La Grotte Bleue, la Grotte verte, la baie de Stiniva

Nous partons pour une excursion qui nous permet de faire le tour de l’île en bateau. Nous verrons différents lieux de tournage du film, notamment une baie que Pierce Brosnan aborda. Sans aucun doute le meilleur moyen de découvrir une île quelle qu’elle soit. La baie de Stiniva est l’une des baies les plus connues de Croatie.

 

La baie de Stiniva Photo B.Charton

Il est vrai que le décor est superbe: mer émeraude, plage enserrée par des falaises. En 2016, la plage de Stiniva a été élue meilleure plage d’Europe par l’European Best Destinations. Il fait agréable de s’y baigner. Le bateau s’amarre plus loin au ponton de la baie Stoncica où nous déjeunons face à la mer. Nous découvrons dans l’îlot de Bisevo une merveille de la nature : la Grotte Bleue ou Blue Cave.

 

La grotte bleue Photo B.Charton(c)

La couleur bleue que l’on découvre provient de la lumière du soleil qui entre par une ouverture sous-marine dans la grotte et qui se réfracte et se reflète du fond de celle-ci. Magnifique. L’île de Budikovac avec sa superbe plage et sa mer verte émeraude est aussi un régal pour le nageur.

 

Mer verte émeraude Photo B.Charton

La date de sortie du film Mamma Mia 2 en France serait prévue pour le 25 juillet 2018. On ne peut donc que recommander d’aller le voir  afin de profiter au-delà de la musique et des intrigues, des paysages superbes mis en valeur dans ce film.

 

Vue sur le monastère franciscain de Vis Photo B.Charton(c)

Cela ne pourra que vous donner envie de partir à la découverte de cette île encore peu connue et épargnée par le tourisme de masse.

Guide Pratique :

Office de tourisme :

https://www.croatia.hr/fr-FR

37 rue des mathurins, Paris 75008

Tél. : 0145009955

Guide de Voyage : Croatie le Petit futé, Croatie le guide du Routard, Croatie guide Evasion, Croatie le guide Voir, Croatie le Lonely Planet

Bibliographie : Le Patrimoine mondial de l’UNESCO ( Editions Ouest-France, mai 2018)

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *