Cannes carrefour des professionnels du golf


Pendant quatre jours mi décembre, les discussions allaient bon autour de la petite balle blanche. Au Palais des Congrès  il n’était nullement question de compétition de golf, mais de la 20ème édition de l’International Travel Golf Market (IGTM), un salon qui a rassemblé plus de 1 000 participants entre les fournisseurs, les acheteurs et les médias du tourisme golfique.

 


Avec l’organisation de la Ryder Cup en France (28 au 30 septembre sur le parcours de l’Albatros au Golf National à Saint-Quentin-en-Yvelines), ce rendez-vous mondial sur la Côte d’Azur  marque l’entrée dans une nouvelle ère pour la filière tourisme et golf.

Evénement majeur de l’industrie du tourisme golfique, ce salon professionnel organisé conjointement par Reed Exhibitions et l’IAGTO (International Association of Golf Tour-Operators) nous a permis de faire un large tour d’horizon de l’offre golfique tant dans notre pays, qu’à l’étranger.

La France a une belle carte à jouer

©D. ROUDY Atout France joue la carte de la Ryder Cup

Avec l’organisation de la Ryder Cup en 2018, les professionnels hexagonaux réunit sous la bannière Atout France ont, plus que jamais, affiné leurs offres car ils savent très bien, comme les dirigeants de la Fédération française de golf, que ce sport qui compte plus de 680 parcours dans le pays peut passer un cap.

D’ailleurs, lors de la conférence de presse Pascal Grizot, vice-président de la FFG, ajouta : « la France est une destination golfique reconnue et avec la Ryder Cup cela va nous nous donner un sacré coup de projecteur ».


A titre d’exemple, la Côte d’Azur, qui propose plus de trente parcours, dont certains de renommée internationale (Terre Blanche Hôtel Spa Golf Resort, Royal Mougins Golf Resort, Cannes – Mandelieu Old Course et le Monte-Carlo Golf club), reste une destination golfique très prisée, notamment en hiver pour « jouer les pieds au sec », reconnaissent les golfeurs. Une région qui vient de mettre en place un « pass golfs » qui offre des avantages pouvant aller jusqu’à 30 % du prix public.

En vacances à l’étranger, le golfeur français dépense en moyenne 1 777 €

Une récente étude communiquée par l’IGTM et réalisée par Sport marketing surveys inc. indique qu’au cours des douze derniers mois, les golfeurs et golfeuses français ont consacré 1 777 € à leurs vacances dans le cadre de la pratique de leur sport. Sur 9 500 joueurs interrogés et qui pratiquent le golf au moins une fois par mois, ce rapport montre que les Français effectuent des séjours de 5,7 jours en moyenne.
Alors que les dépenses ont légèrement baissé chez les joueurs Britanniques et Suédois, il apparaît « que les Français et les Allemands continuent à consacrer des sommes considérables pour leurs vacances golfiques », témoigne Peter Grimster, directeur de l’IGTM.
Quant aux destinations préférées des golfeurs Français, Suédois et du Royaume-Unis, l’Espagne arrive en tête devant le Portugal. Les Allemands préfèrent jouer en Autriche. Et puis, lorsque l’on parle de destinations golfiques émergentes, l’Afrique du Sud, le Turquie et la Thaïlande sont régulièrement citées.


La Slovénie mérite d’être connue

©D. ROUDY La Slovénie une destination golfique à découvrir


En dehors de la France, pays hôte, qui a fait les choses en grand sur la Croisette avec l’appui de la ville de Cannes « Capitale du Sport en Plein Air », se plait à rappeler haut et fort David Lisnard, maire de Cannes et président du CRT Côte d’Azur, du Comité régional du tourisme de Côte d’Azur et d’Atout France, on a pu remarquer que de nombreux pays étaient bien représentés comme l’Espagne, le Portugal, l’Italie, l’Irlande, mais également l’Ecosse, voire la République tchèque et la Bulgarie sans oublier le Maroc, la Tunisie et la Turquie.
« Un salon qui prend de plus en plus d’ampleur », souligne Peter Grimster, heureux de revoir les représentants des Emirats Arabes Unis.

©D. ROUDY Abu Dhabi à l’IGTM

Le Qatar était également en bonne place tout comme l’Afrique du Sud, les golfs Trump et la Slovénie. Les Slovènes (2 millions d’habitants et 12 golfs) qui n’ont pas manqué de se faire remarquer au bon sens du terme avec une offre golfique que beaucoup découvrirent, mais également grâce au prix décerné par l’IAGTO au titre de la « destination de golf méconnue de l’année ».

©D. ROUDY Le Monte-Carlo Golf Club côté Mer Méditerrannée

 A noter également une représentation de plus en plus importante des pays asiatiques : Japon, Thaïlande, Corée, et Inde.

 

Le golf a encore de beaux jours devant lui

Avec plus de 65 millions d’adeptes, dont 8 millions qui voyagent régulièrement à l’étranger pour découvrir de nouveaux parcours, tous les acteurs professionnels présents à IGTM ont bien compris les enjeux du tourisme golfique dans le monde.

Lorsque les organisateurs du salon annoncent que ce carrefour professionnel international unique en son genre et incontournable pour ce secteur génère 9,5 millions d’euros de chiffre d’affaires (10 000 rendez-vous pré-programmés qui relient les fournisseurs et les acheteurs pré-qualifiés qui sont tous des tour-opérateurs de golf), on est certain que le golf a encore de beaux jours devant lui…

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *