Croisière Chypre-Israël : Chypre

Nous quittons Paris et sa température glaciale sans regret pour la ville de Limassol à Chypre. Il y fait en ce début décembre 20°.  Nous sommes partis pour une semaine de croisière sur la Belle de l’Adriatique, navire spacieux avec ses 100 cabines.

Notre croisière nous emmène tout d’abord à Chypre dans la partie grecque; des plages de Limassol au site archéologiques de Paphos avec ses superbes mosaïques en passant par le massif du Troodos. Nous partirons ensuite en traversant la grande bleue pour Haïfa en Israël. Nous découvrirons  Jérusalem, le Saint-Sépulcre, les fortifications de Soliman le Magnifique  mais aussi Nazareth et Bethléem. Nous marcherons dans les pas des croisés en passant par lesCornes de Hattin, plaine où se joua le sort des Croisades en 1187 puis nous irons nous baigner dans le Jourdain. Nous repartirons ensuite à Chypre pour découvrir Nicosie et la partie turque de l’île ainsi que le superbe site de Kourion et le donjon de Kolossi.  Notre navigation nous fera débarquer à Limassol, Paphos et Larnaca.

Paphos

Paphos, site archéologique (c)Brice Charton

Au delà d’être la destination européenne au meilleur climat tardif, avec les Canaries, elle possède des joyaux archéologiques et architecturaux rares. C’est sur l’île qu’a été construite la première église chrétienne par Saint Paul et Saint Barnabé en 39. Dans le massif boisé du Troodos, au détour de virages sinueux il n’est pas rare de tomber sur l’une des dix églises classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Ces églises construites entre le 7éme et le 12ème siècle par des chypriotes orthodoxes mettent en valeur des fresques hautes en couleur. L’air y est plus frais. De retour en bord de mer nous arpentons le superbe site de Kato Paphos dont Cicéron fut gouverneur, classé aussi au patrimoine de l’Unesco. Les mosaïques romaines ( 3-4ème siècle après J.C.) des maisons de Thésée (avec 1400 m2 de mosaïques), de Aion et de Dionysos  retracent divers épisodes mythologiques. Elles sont, par leur état de conservation, leur qualité esthétique et la richesse des thématiques, exceptionnelles. Les scènes de chasse sont étonnantes.  A l’Est du site les restes d’un château croisé du 12ème siècle, appelé château des 40 Colonnes  détruit par un tremblement de terre méritent la visite.

Tombeau des rois © Brice Charton

Une mention spéciale, c’est je l’avoue subjectif, à la découverte des tombeaux des rois. Un lieu mystérieux où une centaine de sépultures ont été creusées dans la roche. La plupart de ces tombes était destiné aux dignitaires d’Alexandrie envoyés à l’époque ptolémaïque ( l’héritage d’Alexandre le Grand).

Limassol

A côté de la Limassol l’ancienne cité-état grec de Kourion. Le site incontournable de Kourion nous invite à la promenade. Du haut du théâtre romain, initialement construit par les grecs, la vue est superbe sur la baie d’Episkopi. N’hésitez pas à parcourir le site sur sa totalité; en effet la majorité des visiteurs se contentent du théâtre romain et de la maison d’Eustolios. Tout au fond du site les ruines de la basilique paléochrétienne et la maison des gladiateurs qui la jouxte valent le détour.

Donjon de kolossi © Brice Charton

1200 ans plus tard les hospitaliers de Saint Jean, chassés de Saint-Jean d’Acre en 1291, se replièrent à Chypre et firent de Kolossi le siège de leur ordre. Le donjon de Kolossi en parfait état est un bel exemple d’architecture militaire datant du 13ème siècle. En revenant à Limassol nous nous arrêtons au château médiéval qui fut jadis le lieu de mariage de Richard Cœur de Lion et de Bérangère de Navarre.

Chypre Nord

Chypre est aujourd’hui divisée en deux états; la république chypriote à dominance grecque et la République turque de Chypre du Nord à dominance turque. Un mur séparait il y a encore quelques années les deux parties. Aujourd’hui il a physiquement disparu mais la ligne verte qui sépare les deux parties existent toujours.

Château saint Hilarion © Brice Charton

Nous franchissons la ligne verte à Nicosie. et nous dirigeons vers Kyrenia, principale station balnéaire du nord de Chypre. Sur la route nous nous arrêtons sur le site spectaculaire du château de Saint Hilarion.La partie nord de l’île nous replonge à l’époque des  Croisades avec la dynastie des Lusignan qui perdurera bien après la chute des Etats Latins d’Orient en 1291. Le château de Saint-Hilarion, construit par les byzantins puis agrandi par les francs, littéralement accroché à un éperon rocheux domine la ville de Kyrenia. Il défendait la côte nord de l’île. Il faut être en bonne condition pour grimper jusqu’au sommet mais rien d’impossible; les escaliers et les rambardes permettent une ascension fatigante mais sans risque. Une fois au sommet la vue est magnifique sur la ville de Kyrenia et la méditerranée.  

Kyrenia (c)Brice Charton
Kyrenia (c)Brice Charton

Le port de Kyrenia avec ses petits bateaux de pêche artisanale est charmant; il est dominé par l’imposante forteresse franque. A proximité la visite de l’abbaye Gothique franque de Bellapaïs du 13ème siècle est intéressante.

Nicosie, au centre de l’île est un centre historique et culturel important. La vieille ville est entourée de remparts datant du 16ème siècle. Les adeptes du shopping pourront arpenter les rues piétonnes du quartier populaire Laiki Yitonia. Les autres pourront visiter la cathédrale St Jean, les remparts Vénitiens et la porte de Famagouste ainsi que le musée archéologiqueet ses trésors datant de l’époque néolithique.

L’île d’Aphrodite tient toutes ses promesses.

PRATIQUE

Renseignements: 

Office de tourisme Chypres: www.visitcyprus.com

CroisiVoyages par CroisiEurope
Tel :  0825 333 777
www.croisieurope.com
http://www.croisieurope.com/fr/voir-nos-brochures-rub206.html  

Se loger:

le MS la belle de l’Adriatique est un navire tout confort, construit en 2007. Il dispose de quatre ponts avec ses 100 cabines doubles.

Plusieurs salons sont disponibles. Un grand pont soleil avec deux jacuzzi peut accueillir l’ensemble des passagers.

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *