La place du sport dans le développement de la coopération internationale 

Photo de présentation : Les coureurs lors du départ du marathon – photo Dominique ROUDY (c) 

 Le Marathon International de Marrakech prend une dimension supplémentaire d’année en année . Si les courses phares : le marathon et le semi-marathon du dimanche matin dans les rues de la ville ocre accueilleront plus de 10 000 participants, du côté des animations, les organisateurs ont mis les bouchées doubles.
La première d’entre-elle se déroulera vendredi 24 janvier à 17 h à l’hôtel de ville de Marrakech avec une conférence-débat sur le thème : « La place du sport dans le développement de la coopération internationale ».

L’affiche de la conférence-débat

Le Marathon International de Marrakech, dont la réputation n’est plus à faire, a atteint une telle notoriété que cet événement a largement dépassé le cadre de ses frontières comme on peut le voir avec cette cohabitation d’athlètes de tous les horizons, amateurs ou professionnels, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes.
Des athlètes qui n’hésitent pas à rejoindre Marrakech dès les premiers jours de la semaine car, le climat aidant, soit plus de 10 degrés d’écart par rapport à la France à cette période de l’année, c’est toujours très agréable de pouvoir combiner loisirs et sport. Les organisateurs l’ont bien compris et c’est pour cela qu’ils ont mis en place de nombreuses animations notamment la course pour les enfants, le village des partenaires.

Interpeller le monde du sport


Intéressons nous à l’une d’entres elles : la conférence-débat sur « La place du sport dans le développement de la coopération internationale ». Après une première tentative positive en 2019 autour du thème « marathon et courses sur route : nouvelles visions et quels impacts sur les territoires », l’Association Le Grand Atlas, qui gère l’ensemble de l’événement avec à sa tête le Professeur Mohamed Knidiri, est passée à la vitesse supérieure cette année avec un thème plus générique et surtout un plateau international d’intervenants bien impliqués dans le monde du sport et ce, bien au-delà du milieu de l’athlétisme.

Mohamed Knidiri, président de l’association Le Grand Atlas – photo Dominique ROUDY (c)

En effet, « la place du sport dans le développement de la coopération internationale » a déjà sensibilisé de nombreuses associations internationales, notamment le CIO (Comité International Olympique), et il est fort à parier que les échanges seront une nouvelle fois fructueux car le sport, terrain idéal pour rassembler et partager, apparaît de plus en plus comme important moyen permettant d’aider les être humains, mais également les pays dans le cadre de leur développement à l’international.

Un lieu de témoignages et d’échanges

Le développement de la coopération internationale passe également par la paix, par la pratique plus régulière du sport, par la protection du droit de tous les enfants et de tous les jeunes à des loisirs sains et une éducation primaire de bonne qualité. Les questions sur le dopage, la politique, la sauvegarde des sports traditionnels risquent également d’être au cœur des débats tout comme le dopage.
Autour du Président et Professeur Mohamed Knidiri, Mohamed Karouach, secrétaire général de l’Association, a réussit à monter un plateau de choix avec notamment Paco Borao, président de l’Association Internationale des Marathons et des courses de distance, des représentants du sport de la Région Grand Est de la France, des acteurs locaux, ainsi que des représentants des médias.

Une conférence-débat qui devrait attirer bon nombre de passionnés de sport pour des analyses, des témoignages, du partage et des échanges car n’oublions pas que le sport, excellent vecteur de communication, est avant tout rassembleur bien au-delà de nos frontières. Nul doute que le sport s’écriera une nouvelle fois en majuscule et sortira grandi…

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !