Le MusVerre : le miracle de l’abbé Mériaux

Photo de présentation : Maria Bang Espersen Curve © Ph. Robin

Le Musverre est un musée qui célèbre autant la tradition de la verrerie que la création contemporaine en pleine campagne avesnoise.

 

Musverre à Sars Poteries/photo PH.Houze(c)

Bienvenue à Sars Poterie, situé à 55 km à l’est de Valenciennes. Cet ex berceau d’une histoire industrielle du verre a connu son heure de gloire au 19ème siècle. A l’époque, 800 ouvriers – sur une population de 2 500 habitants – travaillaient dans les deux verreries de la commune, spécialisées dans les gobelets et flacons.

Mais en 1937, c’est le krach dans l’avesnois, l’économie et l’industrie locales s’écroulent, entraînant dans leur chute un tiers de la population. Un curé débarqué en pleine crise va réaliser un petite miracle au cœur du bocage. Et,  le bourg de 1500 habitants verra en 2016, éclore une greffe ultra contemporaine, fruit de sa passion.

Ce musée est l’aboutissement du rêve de l’abbé Mériaux, muté par sa hiérarchie qui espérait mettre au vert le turbulent ecclésiastique. Il découvre le travail que les ouvriers de la verrerie alors en activité réalisent sur leur temps libre avec les chutes de verre. On les appelle les bousillés, les maisons de ses paroissiens en sont pleines.

 

 

Louis Mériaux va se passionner pour ces petits chefs d’œuvres du quotidien, et se démener pour exposer ces objets décoratifs, religieux, utilitaires … Il collecte les fonds nécessaires à l’achat du château Imbert (la résidence du patron des deux verreries) et y monte une première exposition en 1967.

Le coup d’essai est un coup de maître, hissant les bousillés au rang de pièces d’un musée qui ouvrira après d’autres expositions et l’ouverture d’une grange en atelier où d’anciens ouvriers venus souffler le verre, transmettent leur savoir-faire. Mais l’abbé ne s’arrête pas là. Il organise en 1982 un symposium international. Le gotha de la création contemporaine du verre se presse dans le parc naturel de l’avesnois. Des résidences d’artistes sont proposées deux fois par an dans « la petite Suisse du Nord ».

Photo Ph.Robin(c)

En 1994, le département rachète le musée. Entre temps le curé défroqué s’est marié puis a divorcé. Il décède en 1997. Louis Mériaux n’assistera pas à l’inauguration  le 1er octobre 2016, du MusVerre, qui lui doit pourtant tant..

Derrière ses façades habillées de pierres bleues locales, le MusVerre abrite aujourd’hui sur 1000m2, la plus importante collection française de verre contemporain et ses résidences d’artistes attirent de grands créateurs internationaux.  Le parcours démarre dans des alcôves aux murs noirs où des vitrines -exposent des lampes à pétrole, des verres à 4 sous, des encriers revanche, des glettes ou palets de marelle, des presse papiers, des petits chevaux, des épis de faîtage, autant de bousillés multicolores des ouvriers. La visite se poursuit au rez-de-jardin où  la collection contemporaine se découvre dans une immense salle blanche baignée par la lumière de larges baies vitrées donnant sur les vaches..

 

Prochaine exposition du 23 mars au 8 septembre.

 

Maria Bang Espersen As it was © Ph. Robin

« L’exposition « Le verre en mouvement » met en exergue la manière dont les artistes, depuis les années 1980, ont choisi le verre pour exprimer le mouvement.

Certains ont su saisir ses caractéristiques pour jouer, à l’intérieur même de leurs œuvres, des illusions d’optique ; d’autres ont dépassé ses contraintes techniques pour travailler ce matériau comme un médium propre à créer des sculptures animées de mouvement. Certains y ont laissé l’empreinte de leur geste ; d’autres ont exploité ses qualités de transparence pour jouer avec la lumière et l’espace et offrir une perception sans cesse renouvelée. Certains enfin l’ont animé de vibrations visuelles et sonores offrant des conditions d’interaction inédites avec le spectateur.» 

 

 

PRATIQUE

MusVerre, 76 rue du Général-de-Gaulle, 59216 Sars-Poteries.

Ouvert tous les jours de 11 heures à 18 heures sauf le lundi.

Tél. : 03.59.73.16.16.
 musverre.lenord.fr

 

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !