Et si on prenait son pied à la Saint Valentin !

Le 14 février, c’est la Saint-Valentin. La fête des amoureux, mais surtout l’occasion d’échanger des mots doux, de se retrouver autour d’une table insolite et raffinée et ce, en tête à tête. De passer par la case « cadeaux » comme preuve d’amour, sans oublier les roses rouges… passion dont le nombre  annonce un message différent. 

 

Coffret Quatuor

 

De une pour « le coup de foudre » à 101 pour le « je t’aime à l’infini », en passant par 9 « nous serons toujours ensemble », 24 « je suis à toi », et 36 « je suis follement amoureux »,  

Mais nous, à Prestige’S, au regard des nombreuses déclinaisons de tout ordre que nous avons pu remarquées, comme un diner en télécabine, des peluches en roses rouges, ou des petits bisous dans les fonds marins, nous avons tout simplement décidé de prendre notre pied…

 

 

 

 

 

On casse les codes

Avec l’équivoque et Quatuor les deux font la paire…
 

Mademoiselle, madame, monsieur, jeune et moins jeune, l’heure n’est plus à la symétrie lorsque vous habillez votre premier

membre inférieur au contact du sol. Il faut casser les codes et avec Quatuor, jeune entreprise toulousaine, qui fabrique des chaussettes dans le Limousin, le coup est parfait avec cet article 100 % « Made in France ». 

Et on peut vous garantir que le buzz fonctionne à plein depuis plus de quatre mois que l’entreprise a vu le jour (www.quatuor-store.fr). Fini les chaussettes monotones grises, bleues, noires, blanches, place maintenant aux chaussettes dépareillées, hautes en couleurs, mais surtout décalées graphiquement.

 

A chacun sa chaussette

 

Avec l’astucieuse et Quatuor, pour casser les codes

 

L’idée de départ des quatre copains toulousains c’était de bousculer les codes qui veulent que l’on deux chaussettes identiques. Alors Ciao ! la paire et dorénavant on parle de chaussette à l’unité et dépareillée.

Et pour atteindre son objectif décalé, le quatuor toulousain a tenu à ce qu’il y ait le plus grand respect de la tradition française dans la fabrication de cet article. On commence à confectionner la chaussette par le haut, pas par le bas, puis les machines tissent pour finir par la partie qui recouvre le talon. Une chaussette de qualité, confortable et solide, pour être à l’aise dans ses baskets. L’art et la manière de bien faire avant d’ajouter la touche finale, le soleil, l’emblème de Quatuor placé naturellement sur chaque chaussette et brodé à l’arrière au-dessus du talon afin de pouvoir porter la chaussette à n’importe quel pied. 

 

 

 

 

Appeler là par son nom

 

L’autre particularité de ces chaussettes vendues à l’unité et dépareillées (7,50 €), à la paire (15 €) ou en coffret de 7 chaussettes (49 €) et de 13 chaussettes (89 €), c’est que la collection s’inspire du style Art Déco et comporte 13 modèles mixtes et colorées avec des bases vives de rouge, jaune, bleu, rose, orangé.

De plus chaque chaussette a son propre nom : la tropicale, l’exquise, l’infidèle, l’astucieuse, l’équivoque, la boudeuse, la charismatique, la candide, la folichonne, la mutine, la désobéissante, la malicieuse et,  et bien évidemment, la Quatuor.

Alors que vous soyez timide ou audacieux, vous n’aurez pas à rougir le jour de la Saint-Valentin (et après…) si vous ne faites pas comme « tout le monde ». Unanimement, vous serez reconnu pour avoir bon goût d’avoir exprimer votre personnalité en prenant votre pied…

 

A chacun sa chaussette
Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !