Les bonbons « Made In France », parlons-en…


Made in France. Fabriqué en France. Conçu en France… Actuellement, le « bleu-blanc-rouge » flotte partout, ou tout du moins on veut le faire flotter partout, et pourtant si vous saviez…
Bref, si
un Français sur 4 est prêt à payer plus cher un produit parce qu’il est français : bravo ! Mais encore faut-il que le produit soit réellement fabriqué en France
Et dans le match Confiserie des Hautes Vosges face à La Vosgienne, la France l’emporte devant l’Espagne.
Prenons par exemple le cas des bonbons La Vosgienne. Historiquement, c’est un pharmacien qui les invente en 1927 et dans les années 50 les bonbons à la sève de pin et au miel sont fabriqués à Saint-Quentin dans l’Aisne (Hauts-de-France).

En 2011, coup de tonnerre puisque la multinationale américaine Kraft Foods rachète la marque à Cadbury et annonce que les bonbons La Vosgienne seront produits en… Espagne.
L’image est toujours là avec cette boîte ronde aux allures vintage, mais La Vosgienne n’a plus que le nom et nous nous garderons bien de comparer le contenu par rapport aux méthodes de production d’antan.

Cocorico à la Confiserie des Hautes Vosges

Au moins là c’est du 100 % français et Fabienne Picard, la directrice de l’entreprise familiale de la Confiserie des Hautes Vosges, peut crier haut et fort que ses bonbons ont une totale authenticité puisqu’ils sont fabriqués avec des matières premières naturelles, des huiles essentielles, et des arômes naturels de proximité : huiles essentielles des sapins des Vosges, sucre de betterave d’Erstein (67) et sirop de glucose de maïs (garanti sans OGM) de Marckolsheim (67). Un produit 100 % français… « Made in France ».

Devenue au fil du temps la 1re entreprise agroalimentaire la plus visitée en France en 2015, la Confiserie des Hautes Vosges nichée au creux des rondes montagnes vosgiennes à Plainfaing a attiré plus de 230 000 visiteurs l’année passée.
Aujourd’hui, la Confiserie des Hautes Vosges, qui est spécialisée dans la fabrication du
sucre cuit à feu nu dans des chaudrons en cuivre (150°C coulé sur un marbre), le véritable bonbon des Vosges, se décline en plusieurs parfums (sapin des Vosges, eucalyptus, coquelicot et briquette).
Et en dehors du bonbon « légende » l
e bourgeon de sapin des Vosges, et à l’heure où le consommateur est en quête de produis naturels sans colorant les brisures de bonbons pour infusions connaissent un véritable succès.

.

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !