Magnifique Dame Nature en Rhénanie-Palatinat et Sarre

Parmi les Parcs Naturels Régionaux allemands, l’un d’entre eux mérite un zoom particulier et une  déclaration presque amoureuse : le Hunsrück-Hochwald National Park.

11 000 hectares.

On l’appelle ici communément « le Hunsrück ».

©Hunsrueck-Touristik GmbH

Peu connu des Français et même des Allemands,  le Hunsrück est principalement  campé dans le Land de Rhénanie-Palatinat,  baptisé  ici Rheinland-Pfalz,  et  jouxte au sud  la Sarre  à Nonnweiler.  

Quatre fleuves emblématiques l’entourent dont  le Rhin, la Moselle,  la Sarre… 

Il fallait être visionnaire et audacieux pour  imaginer qu’une partie de  cet immense espace,  autrefois terres agricoles et surfaces cultivées,   soit mis  en jachère pendant 30 ans. Pour donner naissance à ce  plus jeune Parc Naturel Régional allemand.  Un trésor de biodiversité.  

©Hunsrueck-Touristik GmbH

Le Hunsrück est  préservé et protégé.  Ses atouts ?  Nature  certes, mais aussi  PatrimoineGéologie, GéographieHistoire…et Mystère

 

Petite balade laudative dans le Hunsrück.  

Un Paradis insoupçonné pour les  randonneurs

©Hunsrueck-Touristik GmbH

Reliefs variés. Monts abrupts,  collines douces,   prairies,  forêts,  formations rocheuses,   cours d’eau,   torrents…

S’il y avait un prix Michelin des Parcs Naturels en Europe, le Hunsrück   aurait  la palme. 

Flore et faune exceptionnelles. Narcisses et orchidées sauvages. Le lichen des arbres affiche  zéro pollution. Daims, cerfs,  et même des  chats sauvages si vous avez de la chance d’en croiser.

©Gerhard Haensel/ Hunsrueck-Touristik GmbH

Les guides ou « rangers »  certifiés  du Parc,  peuvent  accompagner  les randonneurs. Grande diversité de treks.  Plutôt difficiles si vous tentez le  Eberskopf,  816 mètres, ou simplement  paisibles.  Tous riches de découvertes. Bien chaussé et équipé,  seule condition à l’inscription.  

Paradis des cyclistes aussi.  Quelques voies ferrées abandonnées font des pistes cyclables formidables. 

Les points-infos  indispensables : Wildenburg près de Kempfeld,  la Maison du Hunsrück (Hunsrückhaus),    Eberskopf et au Parc Celtique de Otzenhausen.

Ici, qu’importe les avatars du temps, on est dans le lâcher-prise.

 

Le Hunsrück,   gorgé de Patrimoine 

©WOLFGANG-STAUDT-FOTOGRAFIE

Idar-Oberstein,  ville étape incontournable de la Route Allemande des Gemmes. Deux villages le long de la rivière Nahe se sont joints : Idar et Oberstein.  Capitale  germanique des minéraux et pierres précieuses,  Idar-Oberstein  abrite  le Musée des Gemmes et Pierres précieuses  dans une belle maison bourgeoise en cœur de ville. Il affiche  ses 150 printemps.   Sur trois étages,  les plus belles collections   au monde  de  minéraux  formés  au cours de millénaires dans différents pays de la planète. 11 000 pièces. 

Agates,  diamants  en profusion.  Un trône d’améthystes joliment mis en scène.

Les artisans, forgerons, orfèvres locaux montrent leur travail depuis l’extraction des minerais jusqu’au polissage selon un parcours pédagogique réussi.

A l’extérieur, levez les yeux. Une église perchée  à  60 mètres sur sa colline,  ancien  lieu de pèlerinage,  se visite. 230 marches ! Construite au XVème par un chevalier repenti d’une mauvaise action. 

Kastellaun,  en Rhénanie-Palatinat. A 10 km du « Geierlay ».  Château du 13ème   aux ruines médiévales  romantiques.  Ses deux églises.   Ses maisons  aux  appareillages de briques. Typique et enchanteur.

Le « Ringwall » d’Otzenhausen proche de Nonnweiler en Sarre, est une forteresse celte surprenante. Monument historique. Il est appelé aussi « Hennering », Mur des Huns. Mais les Huns seraient arrivés ici plus tardivement. 

Mur d’enceinte long de 2500 mètres, constitué de rondins de bois cloutés comblés par de la terre et des  pierres.  25 mètres de hauteur à certains endroits.  Il impressionne. Rempart  défensif vu l’épaisseur des parois ?  Lieu de culte ? Cité refuge ? Toutes les hypothèses sont admises. 

©Freizeitzentrum Bostalsee

En Sarre,  à quelques encablures de Nonnweiler,  le lac Bostalsee superbement aménagé pour la baignade, le sport de voile,  la promenade autour du lac.

Frontalier avec la France,  le Parc Européen de Bliesbruck,  sur la rivière la Blies, est un heureux condensé d’attractions ludiques et culturelles.  En pleine  Réserve de Biosphère labellisée par  l’Unesco. 

 

« Geierlay »,  le pont suspendu très « fun »

 

Il a été inauguré en octobre 2015 et ne tarit pas d’éloges et… de visiteurs.

Son nom a été choisi par la population lors d’une compétition. C’est le nom du lieu-dit.  Mais  ce pourrait être aussi le  nom d’un oiseau…avec un peu de poésie. 

©Hunsrueck-Touristik GmbH

360 mètres de long.   Il enfourche et surplombe de 100 mètres  la vallée profonde d’un cours d’eau  proche du village de Mörsdorf dans le Hunsrück.  Le plus long pont suspendu d’Allemagne. Spectaculaire.

On se croirait au Népal.   D’ailleurs les ponts suspendus népalais  lui ont servi  de modèle.

Traversée, gratuite,  à faire à pied ou à vélo.  Vertige et sensation d’être dans le vide ? …mais bien amarrés  et accrochés aux câbles  robustes et souples, vous êtes  comme une liane en forêt tropicale.

Retourner à pied au village de  Mörsdorf  par un  charmant sentier pédestre.

©GuillaumeRAMON

Une virée en Canoé ?

C’est  une distraction  fortement recommandée.  

Balade modérément sportive mais surtout  romantique et déstressante sur la bucolique Rivière  Blies  en Sarre,  frontalière avec la France. Après une instruction simple et efficace, la petite flottille s’engage sur le calme cours d’eau.

Passage d’un petit  barrage pour les téméraires en fin de parcours à Habkirchen. 

L’association organisatrice délivre un diplôme  européen de  bon pagayeur,  un « Paddel-Pass ». Sympa.

 

Où  très bien dormir et très bien manger ?

Les hôtels du Hunsrück  jouent la carte du grand confort. Les Restaurants  soignent les mets, on mange ici une excellente cuisine locale. Gibier en saison, poissons des lacs et rivières,  beaucoup de créativité  des Chefs.  On peut parler d’une intéressante gastronomie locale. Vins de Moselle et du Rhin toute proche en accompagnement. Sinon, une bonne bière locale fera l’affaire.

La Saucisse de Francfort, ce monument charcutier, fine pâte de porc gainée d’une robe jaune orangé, est toujours au menu… pour les fans.

 

Dans le Hunsrück, en Rhénanie-Palatinat et Sarre,   voici quelques hôtels-restaurants  appréciés et fortement recommandés. 

A Zweibrücken, l’«Europas Rosengarten»,   Rosengartenstrasse, rue du Jardin des Roses, hôtel et restaurant de très belle facture. Il vient de fêter ses 30 printemps.  Jardin-terrasse pour dîner  des mets de qualité, très créatifs.

Pas de piscine mais celle, municipale, olympique,  exemplaire,  juste à côté,   convie à quelques brassées en parfaite voisine.

 www.rosengarten-am-park.de

Tel : + 49 6332 977 0

 

A Idar-Oberstein,  l’Auberge-Restaurant « Kristall »,  dirigée par la jeune famille Stauch.

©TripAdvisor

La clef de votre chambre est un éclat de  pierre précieuse,  une gemme, Elle rappelle l’étonnant  Musée tout proche.

Berghotel-Restaurant Kristall à  Idar-Oberstein

Tel : (06781) 9 69 60

 

A Kempfeld,  le « Gartenhotel  Hunsrücker Fass » 4 étoiles,  tenu par le jeune couple  Schuff. On déjeune divinement  dehors auprès d’un charmant bassin d’eau fleurie. Dans le Parc municipal de la ville,  une centaine de blocs de pierres rares  sont dispersés comme des  œuvres d’art que l’on peut admirer et surtout toucher.

www.gartenhotel-hunsruecker-fass.de

Tel : +49 (0) 6786 9700

Geneviève Guihard

Carnet de voyage

Tout savoir

www.germany.travel/fr

Comment y aller ? 

Proche aéroport de Francfort  90 miles  ou de celui du Luxembourg.60 miles

En train,  à partir de Sarrebruck, les trains régionaux desservent  de nombreuses gares  proches du   Hunsrück. Par exemple, Idar-Oberstein.

Le Hunsrück

www.nationalpark-hunsrueck-hochwald.de

www.hunsruecktouristik.de

www.saarpfalz-touristik.de

Le Musée des Gemmes et Pierres précieuses à Idar-Oberstein

www.edelsteinmuseum.de

Le Pont suspendu Geierlay

www.geierlay.de

Organisation Canoé

www.kanu.de

Tel : +49 (0) 203 /997 59 0

Merci par avance de votre soutien :

27 pensées sur “Magnifique Dame Nature en Rhénanie-Palatinat et Sarre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *