Les  majestueuses Routes des Vins en Terre de Rioja    

Le Pays Basque espagnol, et la Communauté Autonome de la Rioja, ont le privilège d’accueillir une des plus belles régions viticoles au monde: le vignoble de la Rioja. Le potentiel de ce vignoble est reconnu internationalement et d’illustres domaines élaborent des vins hauts de gamme très qualitatifs, ce fameux Vin rouge de la Rioja.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Routes des Vins  sillonnent trois  territoires en Rioja : la Rioja Alavesa, la Rioja Alta et la Rioja Bassa.

Les vignobles les plus courtisés se trouvent  Rioja Alavesa, dans le typique Pays Basque et en  Rioja Alta,  qui n’est pas un vignoble d’altitude contrairement à sa dénomination. La Rioja Bassa élabore aussi des vins de qualité mais le climat y est plus méditerranéen, moins atlantique et moins bénéfique aux ceps.

Abrités des vents froids  par la chaine Cantabrique et choyés par l’Ebre  créant un microclimat, une amplitude thermique jour/nuit, ces deux vignobles espagnols ont tous les  atouts  pour faire de grands nectars.

Le puissant  fleuve Ebre, le plus important d’Espagne, (il a donné son nom à la peuplade celte des Ibères), assure une franche séparation entre la Rioja Alavesa au sud de l’Alava, entièrement au Pays Basque et la Rioja Alta.

Spectaculaire de beauté et d’authenticité,  les Routes des Vins de la Rioja serpentent dans des vignobles à perte de vue, tirés au cordeau. Les vallonnements ourlés en flanc de collines, les rangs de vignes soignés,  sont  d’une grande esthétique. Le paysage est ponctué de petits villages restés authentiques,  souvent gorgés de patrimoine.

Les vins de la Rioja sont inimitables

Le vignoble   présente des  caractéristiques  qui font son originalité  sa typicité, son unicité.

SODE2-41

De l’origine romaine du vignoble à nos jours,  les grands domaines viticoles de la Rioja ont tous su prendre  le train de la mondialisation entre tradition et modernité.

Dans la généalogie des ceps, le cépage rouge autochtone emblématique et principal est le Tempranillo.   Il s’exprime souvent   dans de  vieilles vignes. Il  est à son aise sur ces terres.  Graciano et Mazuelo sont cépages secondaires ainsi que le  Grenache et le  Pinot Noir.

Peu de  blanc dans la Rioja, pourtant  le Viura, cépage autochtone fait merveille.  La Malvoisie origine des Canaries, le Grenache blanc ou le rare Tempranillo blanc  sont complémentaires.

Une appellation d’origine contrôlée baptisée ici « Denominacion de Origen Calificada », DOC,  qui correspondrait  à notre AOC

Globo sobre vi+¦edos

Vendanges manuelles pour ces  vins de soleil chargés  en degrés,   environ 14 degrés,  sans que l’on s’en aperçoive.  La qualité et la typicité de l’élevage leur donne un bel équilibre. Les  vins sont élevés dans des Bodegas, caves souvent souterraines,  immenses et spectaculaires, creusées dans la roche,  à l’abri de toute pollution et lumière. Un grand patrimoine de caves souterraines existe en Rioja. Elles se visitent comme des Monuments Historiques.

Un élevage en  cuves inox pour l’élaboration et en  barriques de chêne français et américain pour le vieillissement.

Les    Grands Vins  de la Rioja  s’expriment  en  catégories qui font leur originalité. Elles s’établissent selon  leur durée d’élevage en barrique, souvent de petits contenants,  et en bouteille. L’Appellation d’Origine Contrôlée régit les temps minimum de mise en barrique et en bouteille. Le Conseil de Régulation de l’Appellation et l’œnologue du domaine  veille à ce que  ces durées de garde en barrique et en bouteille soient conformes au cahier des charges.

Outre les   vins jeunes,  à consommer dans l’année de production, les grands vins de garde  sont baptisés  Crianza, vins dans leur 3ème année de vieillissement, avec un minimum de une année en barrique de chêne  et en bouteille.

Réserva,  vins dans leur 3ème année de vieillissement  dont 1 année  au minimum en barriques pour les rouges et 6 mois pour les blancs.

Gran Réserva, le Must. Elle correspond à vins  de très grandes années. Une  garde de 30 ans  est fréquente. Vins effectuant un séjour  de 2 ans en barriques de chêne, et 3 ans en bouteilles. 

Les Domaines  appartiennent encore à des familles, propriétés familiales  depuis plusieurs générations,  plutôt qu’à des investisseurs internationaux,  même si ces derniers sont implantés. L’œnotourisme se développe à grandes enjambées.  Visites des caves  cours de dégustation de vins, salles pour séminaires,  ateliers de vinothérapie. De plus en plus de Bodegas possèdent une hôtellerie  et restaurant de belle facture. Elles peuvent prétendre au Label Q de Qualité Touristique.

Historiquement la notoriété du vignoble de la Rioja  doit beaucoup aux vignerons français, souvent bordelais, venus s’y établir pour continuer à exercer leur métier,  suite aux ravages causés en France par le phylloxera. Le vignoble de la Rioja n’était pas encre touché par cette épidémie dévastatrice. Cette immigration est visible en Rioja Alta, à Haro, sa capitale,  qui possède un grand patrimoine de caves souterraines  et de chais construits selon le modèle architectural français. Hangars et chais à ossature signée Gustave Eiffel, encore visibles.

Les  illustres Bodegas  viticoles,   véritables  Gardiens du Temple

Toutes élaborent des vins qui sont sur les grandes tables du monde.

De la Bodega de la Marquesa-Valserrano à  Villabuena de Alava en Rioja Alavesa,   à la Bodega  Lecea en Rioja Alta,  plus modeste,  elles offrent  toutes un accueil chaleureux  et généreux aussi bien dans la visite que la dégustation.

Barricas Bodega

Certaines d’entre elles sont de véritables stars, adulées, locomotives de l’Appellation. Par exemple…

La Bodega Marquès de Riscal, ou plutôt  Les Héritiers du Marquès de Riscal,   abrite une cave très ancienne,  elle date de 1858 entourée des  plus anciennes vignes de la Rioja. 

Le majestueux Hôtel 5 étoiles du domaine a été dessiné par l’architecte canadien Franck Gehry en 2012. Architecte mondialement connu pour avoir réalisé le musée Guggenheim à Bilbao. Un délire architectural dont la toiture représente les écailles d’un poisson,  aux trois  couleurs des vins du domaine.  Spectaculaire.

43 chambres.  2 restaurants dont un gastronomique avec un Chef  étoilé Michelin et un traditionnel.

Le Spa « Caudalie » utilise pour les soins de beauté  les propriétés des pépins et des peaux  de raisin. Et une Cité du Vin, Trésor de la Cave, musée et collection privée.

Bodega  Eguren Ugarte à Laguardia, au cœur de la Rioja Alavaise.

C’est une bodega familiale dont le patriarche Vitorino Eguren veille chaque jour sur sa maisonnée et ses vignes. La famille Eguren possède un intéressant vignoble que l’on peut parcourir en Segway. La Bodega abrite  2 000 m2 de caves souterraines,  « Calados »,  creusées dans la roche. Elles hébergent 380 niches où sont  entreposés les  vins achetés par des propriétaires avisés,  au domaine.  Ils  seront conservés  dans les meilleures conditions de température avec un taux de 85% d’humidité.

Interior museo mimbre

Toutes les maisons de Laguardia ont des « Calados »  mais celles-ci sont vraiment spectaculaires.

Un magnifique  « Hôtel d’auteur » ou Design Hôtel,  de 21 chambres. Campé entre vignobles et barriques et  entre deux sierras  la Cantabrique et la Demanda.

Une petite Chapelle San Isidro dans un jardin d’oliviers permet  d’y célébrer des mariages.

A Briones dans la Rioja Alta, la Bodega Pedro Vivanco,  4ème génération de  viticulteurs, étonne par sa collection d’objets liés au vin, unique au monde.

La famille veut rendre hommage à  la culture universelle du vin. Ce n’est  pas un musée Vivanco,  ni un musée de la Rioja.

L’étonnante collection  a commencé  par la récupération d’une centaine de  vieux pressoirs, jetés, abandonnés.

Puis les ventes aux enchères, achats  à autres collectionneurs,  marchands d’art  ont constitué le reste de l’insolite et exceptionnelle  collection. 3 000 tire-bouchons, flacons, verres…

La Bodega Rioja Alta S.A, située  à Haro,  capitale de la Rioja Alta, est un regroupement de  caves fondées par des familles basques passionnées de vin.   Haro, son quartier de la gare est célèbre. Là se trouve la plus grande concentration au monde de caves viticoles centenaires, construites dans les années 1890. 

Cata de vino

 

13 caves  entourent aujourd’hui  la gare de Haro !

L’essor économique lié au commerce du vin de la Rioja  était tel que la douane installée dans la gare voisinait  avec la Banque d’Espagne.  Le « Train du Vin » de Logrono à Haro acheminait les vins… aujourd’hui les touristes.

Là aussi l’œnotourisme a le vent en poupe.  La Bodega  Rioja Alta S.A   est fière de   son musée d’outils anciens, sa  vinothèque, son centre de recherche,  et  ses  trois salles à manger.

Balade insolite dans les villages de caractère de la Rioja

C’est un véritable voyage dans le temps que nous offre ces Villages de charme qui ont su garder leur patrimoine et leur authenticité. Par exemple…

Santa-Mar¡a-La-Real-Níjera

Laguardia : Un des plus beaux villages de la Rioja Alavesa.  Le retable en pierre peint de l’église Santa Maria de los Reyes, chef d’œuvre du gothique  a été miraculeusement préservé par la construction d’un porche le mettant à l’abri des avaries du temps. La poussière déposée au fil des siècles a protégé ses couleurs.

San Vicente de la Sonsierra, son château-forteresse bâti sur un piton rocheux ses ruines romantiques dominent  l’Ebre, et le pont médiéval du 11ème siècle. Son église Santa Maria la Mayor est le siège d’une tradition ancestrale presque disparue en Espagne : la célébration de la semaine sainte par la Confrérie de la Santa Veracruz.  Le rituel des Pénitents, celui de la flagellation en guise de pénitence,  attirent  les foules.

Artziniega, petite Cité de Caractère, rayonne  par ses belles demeures aristocratiques  aux élégants  Blasons. 

Son sanctuaire Notre Dame de la Encina (le chêne, arbre  sous lequel la vierge est apparue en 1492), son Retable Majeur dédié à  la Virgen de la

Yuso primavera

Encina certainement chef d’œuvre artistes  venus du Nord de l’Europe,  son Musée d’Art sacré. Un  étonnant Musée Ethnographique décrit  les modes de vie des habitants du village et du Pays Basque aux temps  passés. Insolite et richement doté d’outils anciens.

Haro,  capitale de la Rioja Alta, enfiévrée une fois l’an par  sa Bataille du Vin,  paisible et amicale et son Carnaval du Vin.

Pour se détendre, une virée en canoé sur l’Ebre, au village de Pueblo de la Barca, suivie d’un déjeuner typique à Haro Pommes de terre à la Riojana,  bajoues de veau au vin …de la Rioja.

Sur le chemin du retour, avant de quitter la merveilleuse terre d’Euskadi,  de rejoindre Bilbao, sa gare ou  son aéroport,  la Route du Txakoli, est une autre  Route vineuse,  gourmande et  accueillante., Ce territoire basque  connu pour ses pommes et son cidre, cette Petite Suisse,  produit aussi un  intéressant vin blanc,  le Txakoli.   On le goûte au succulent restaurant de  la Cave  Senorio d’Astobiza à Okondo, en découvrant quelques grandioses pépites de la Cave.

Geneviève Guihard

Les Routes du Vin

www.rutadelvinoderiojaalavesa.com

www.rutadelvinorioja.com

www.rutadeltxakoli.com

 Les Grandes  Bodegas

www.egurenugarte.com

www.marquesderiscal.com

www.vivancoculturadevino.es

www.valserrano.com

Vignoble et caves de la Marquesa à Villabuena de Alava

 info@valserrano.com

Vignoble Astobiza  à Okondo

www.astobiza.es

Où dormir ?

L’Hôtel Los Agustinos,  4 étoiles,  à Haro

Merci par avance de votre soutien :

332 pensées sur “Les  majestueuses Routes des Vins en Terre de Rioja    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !