A la station Monts Jura on partage le plaisir

Située au cœur du parc naturel régional et de la réserve naturelle nationale de la haute chaîne du Jura, Monts Jura est une station époustouflante où l’harmonie est parfaite entre le ski plaisir et le ski nature.

Cette station polyvalente, familiale et ludique du département de l’Ain, dispose d’un domaine alpin et nordique attractif, ainsi que des écoles de ski et des jardins d’enfants, des pistes de luge, des sentiers raquette et piéton.

En été, Monts Jura répond également présent avec un panel d’activités : randonnée, vélo électrique et VTT, cani-rando, escalade, luge sur rails, sans oublier les musées et l’artisanat local.
Hiver comme été, il fait bon vivre dans la station Monts Jura.

 

 


Le long de la frontière entre la France et la Suisse le massif des montagnes du Jura s’étend sur plus de 340 kms de Zurich à Voreppe dans l’Isère. Caractérisées par sa forme de croissant ces montagnes englobent quatre départements : le Territoire de Belfort, le Doubs, le Jura et l’Ain.

Intéressons nous à l’Ain qui a le privilège d’abriter la station Monts Jura avec les plus hauts sommets du massif : le Crêt de la neige (1 720 m.) et le Reculet (1 717 m.). Ces dernières années cette destination s’est considérablement développée au point d’offrir de multiples activités attrayantes, notamment pour les plaisirs de l’hiver en famille.

 

Sur le Plateau du Retord, l’activité traîneau à chiens prend de l’ampleur – photo Dominique ROUDY (c)

 

D’ailleurs, nos amis suisses, et plus spécialement les Genevois, ont fait du Pays de Gex un point de ralliement dominical. Mais les Français, et plus particulièrement les Rhodaniens ont bien compris que le réseau routier représenté par l’autoroute A 40 leur permettait d’atteindre le sud du Jura en temps record. Côté fréquentation hexagonales, à en croire les loueurs locaux, la palme revient aux vacanciers des Hauts-de-France.

 

Au sommet du Mont Rond -photo Dominique ROUDY (c)

 

Mijoux-La Faucille, Lélex-Crozet, La Vattay et Menthières : quatre en un

Et puis reprendre le slogan de la campagne d’Ain Tourisme, sachez qu’il y a cinq bonnes raisons de skier dans ce département : des panoramas inédits sur les Alpes et le Mont Blanc avec depuis le col de la Faucille une vue imprenable sur le Lac Léman, des paysages préservés avec des étendues à perte de vue avec sa nature généreuse, sauvage et une allure de grand nord, des pentes douces, des forfaits à prix doux, et surtout des espaces zen loin de la foule.

Au départ depuis le col de la Faucille – photo D.ROUDY (c)

Domaine par domaine, le site de Mijoux-La Faucille est certainement celui qui propose le plus de diversité dans la pratique qu’elle soit alpine, en prenant le télésiège de Valmijoux, ounordique, sans oublier pour l’après-ski l’artisanat local avec notamment le musée des pierres fines et précieuses. Au col de La Faucille justement, l’étape à l’hôtel de charme La Mainaz**** « Le Relais du Silence » offre un luxe discret et une élégance simple à 1 250 m. le temps d’une pause ou d’un repos bien mérité avec une vue plongeante sur le Lac Léman et un regard tout particulier sur le Mont-Blanc.

Du côté de Lélex – Le Crozet, on retrouve le plus grand domaine alpin du Monts Jura avec 22 pistes, mais aussi le plus grand dénivelé. Dans la vallée de la Valserine traversée par pistes pour les fondeurs le village de Lélex peut compter sur les menuisiers et les ébénistes pour vous faire découvrir leur savoir-faire.

Qui ne connaît pas le domaine nordique de La Vattay, l’un des plus beaux de notre territoire foulé régulièrement par les champions et plongé au cœur de la réserve naturelle nationale de la haute chaîne du Jura. 160 km de pistes, de la verte à la noire, sont à la disposition des fondeurs de tous niveaux de pratique de débutants à confirmés. Sur ce site des sentiers pour les piétons ainsi que pour les randonnées en raquette ont été balisés. De plus, des vestiaires et des douches ont été aménagés ainsi qu’un espace hors sac pour les piques niques.

 

Le domaine de La Vattay, temple des skieurs de fond – photo Colette Dubois Ain Tourisme –

 

Quant au domaine de Menthières, situé sur la commune de Chézery-Forens réputée grâce à la coopérative fromagère qui vous fera déguster les spécialités locales : le Bleu de Gex et le Comté, les skieurs pratiqueront sur un plateau vallonné en présence de nombreux épicéas avec, au choix la possibilité de s’adonner à l’alpin ou au fond.

 

Les skieurs s’en donnent à coeur joie sur les pistes de la haute chaîne du Jura – photo Dominique ROUDY (c)

 

Le Plateau du Retord dans le Bugey à découvrir sans modération

 

Les fondeurs à l’approche de la chapelle de Retord – photo Colette Dubois Ain Tourisme

 

 La nature à perte de vue c’est sur le Plateau de Retord dans le Bugey et nulle part ailleurs dans l’Ain. Les immenses étendues blanches sont un véritable havre de paix. On entend juste sur la neige le crissement des spatules des fondeurs et le frémissement des chausseurs des randonneurs.

 

Nichée sur le Plateau du Retord, la chapelle est somptueuse – photo Dominique ROUDY (c)

 

100 000 hectares de pure nature avec la possibilité de souffler à la ferme auberge des frères Bouvard après avoir découvert à deux pas de là la somptueuse chapelle de Retord et son hôtel en bois, ou encore dans le gîte de la ferme Bertrand, lieu de rassemblement également des sorties en traîneau à chiens.

 

Bon à savoir en hiver à Monts Jura :
4 domaines skiables : Lélex-Crozet, Mijoux-La Faucille, La Vattay-Valserine et Menthières.
– 51 km de pistes pour le ski alpin (de 900 m. à 1 680 m.) : 15 pistes vertes, 15 pistes bleues, 13 pistes rouges et 5 pistes noires.
– 151 km pour le ski de fond
– 6 km de sentiers piétons
– 1 snow park sur Lélex – Crozet
– www.aintourisme.com

 

 

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !