De Paris à Vilnius : éblouissante Dominique FROT

Dominique Frot n’est pas de celles qui vont à la facilité. Galvanisée par la peur de ne pas être à la hauteur, elle s’attaque aux plus grands, et de Paris à Vilnius, elle réussit cette performance inouïe de mettre à ses pieds tout un auditoire d’intellectuels et amateurs de sémiotique. 

Des fleurs pour Une artiste d’exception. Photo Christine.Jonemann

 

Là où certains ont de l’inspiration, elle a du génie. Là ou certains jouent un personnage, elle EST le personnage, là où certains ne cherchent que la gloire, elle cherche l’éblouissement de la passion, là où certains cherchent le gain, elle cherche la lumière, là où certains cherchent la reconnaissance elle cherche la connaissance, tout simplement.

L’Inattendu se dérobe

Souvenez-vous. Le 30 mai 2017 dans le salon des Arcades de la mairie de Paris, à l’occasion du centenaire d’ Algirdas Julius Greimas, elle avait repris, sous le titre « l’Inattendu se dérobe » certains textes de l’auteur qu’elle avait su malgré leur extrême complexité, offrir au public avec une simplicité désarmante. Pour une petite heure, grâce à son indéniable talent de narratrice et de « passeur » elle nous avait permis de nous sentir intelligents. 

Conquis par cette prestation hors du commun, Denis Bertrand, Ancien Président de l’Association Française de Sémiotique, Professeur à l’Université Paris 8 s’est aussitôt adressé à Monsieur le Conseiller de Coopération et d’action Culturelle de l’Ambassade de France en Lituanie afin que ce spectacle ne s’arrête pas là.

Invitée par l’Ambassade de France en Lituanie et le théâtre National de Vilnius, elle s’est envolée en février 2018 sur la terre natale de l’auteur.

Et L’aventure continue

C’est ainsi que par moins 15 degrés, Dominique Frot se retrouve en terre inconnue. Mais qu’à cela ne tienne. Elle a l’élégance des plus grands, et respecte son public : un éditeur de Vilnius lui a fait parvenir un poème de trois pages sur Greimas en lithuanien, quelques jours avant son arrivée. Aussitôt elle tente de s’approprier les mots, les phrases et enfin le texte dans son ensemble. A force de persévérance,

Dominique Frot parmi ses admirateurs Photo Christine Jonemann

elle finit par en comprendre le sens,  et c’est tout naturellement que le jour J elle offre au public de VILNIUS médusé, le fameux poème… en lithuanien. Les spectateurs sont électrisés, cette petite française si menue à la voix légèrement éraillée est une perle, un véritable diamant aux mille facettes et tandis qu’elle se penche pour saluer son public, c’est la standing ovation. 

Dominique Frot, Agent secret

Et chacun repartira en se répétant à l’envi ces superbes mots de Greimas qu’elle avait choisis en introduction et qu’elle aurait pu sans doute elle-même écrire : « Les souvenirs sont presque toujours inauthentiques, transmis à l’enfant par les parents ou son entourage et pris pour argent comptant. Mon tout premier souvenir, c’est l’envie de ne pas être moi-même, une envie qui m’était arrivée dans la première enfance; je ne suis pas Greimas déclarais-je. Ce ressenti profond du non-être poursuivant l’homme sans cesse comme un agent secret, est sans doute le point de départ du système des significations de ma vie. »

Pour en savoir plus : 

www.dominiquefrot.com 

https://www.facebook.com/Dominique-Frot-44525349861/ https://twitter.com/frotdominique 

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !