Divine Divonne

Photo de présentation : Divonne face au Mont Blanc©Mairie Divonne-les-Bains

Située au bout du bout du bout du département de l’Ain, Divonne-les-Bains a traversé les siècles avec une infinie douceur. Et un grand bonheur, grâce à ses eaux, booster de bonne humeur.

 » Ce sont les eaux qui font la ville » disait Pline l’ancien. Divonne en sait quelque chose. Fondée par les Romains, ses sources alimentaient déjà à l’époque la ville suisse voisine de Nyon, grâce à un aqueduc dont elle garde les traces aujourd’hui.

Divonne cultive son caractère particulier avec discrétion. Ce poumon vert, aux portes de Genève, fut et reste source d’inspiration pour nombre de personnalités.

Lac de Divonne ©OT Divonne

Depuis le 19ème siècle, la belle célèbre les noces de l’art de vivre et du thermalisme dans son tableau lacustre et alpin,  » un paysage métaphysique « , selon Henri Bergson. On ne compte plus ses gloires venues prendre ses eaux, qui profitent d’une indication rare, celle des troubles psycho somatiques. « Divina Divonna » soigne l’anxiété, le stress, le sommeil…Et bien sûr les rhumatismes.

Des hommes de prestige

Jérôme Napoléon par Hippolyte Flandrin (1860)

Le prince Napoléon dit Plon Plon, (1822-1891) neveu de Napoléon 1er, et cousin de Napoléon III, fréquenta assidument, l’établissement thermal du docteur Paul Vidart quand il séjournait dans sa propriété de Prangins, en Suisse, à une encablure de Divonne. Le 13 mai 1865, Le Monde Illustré relatait : « Après avoir parcouru le parc en tous sens, visité les sources qui jaillissent dans la propriété même, admiré la perfection et la variété des appareils hydrothérapiques, son A. I. a désiré prendre un bain froid dans la grande piscine de porcelaine ».

Thermes de Divonnes

Guy de Maupassant, venu en cure en 1891, vantera aussi les mérites des eaux de Divonne, où il n’achèvera pourtant pas le manuscrit de « l’Angélus » qu’il avait emporté. Gabriel Fauré composera en revanche, en 1924, « dans le bon air, la vigoureuse verdure des arbres et des prés, et le calme, un calme inimaginable », son œuvre ultime, le quatuor opus 121, quelques mois avant son décès. En 1930, Georges Bernanos qui a perdu sa mère, viendra combattre son spleen en famille, l’été à Divonne-les-bains.

Ici encore, en 1979, alors que la ville fêtait en même temps les 25 ans de son Casino, et de son Festival de Musique de Chambre, Maurice Genevoix, un fidèle parmi les fidèles, signera un portrait enflammé de Divonne : « (…) On n’oublie plus l’ampleur superbe d’un paysage d’avant les hommes, dialogue d’éternité entre la montagne et la plaine ; et non plus la fraîcheur d’une vallée où l’eau chante sa pure transparence et l’allégresse de sa course : chant sirénien venu du fond des temps, irrésistible aux nomades des vieux âges qui les premiers se sont arrêtés là pour y bâtir leur maison. Il y a pour les hommes d’aujourd’hui cette présence des générations millénairement accordées au site, où croît des arbres qu’elles avaient plantés (…) Il y a les amis d’année en année retrouvés, complices d’un bonheur de vivre dont ils savent le mot de passe, si familier au fond d’eux-mêmes qu’il leur suffit d’échanger un regard pour l’entendre sans l’avoir dit : « Divonne? Divonne? (…) »

Divonne-les-Bains

L’empreinte du Koweït

Et les amis ont parfois fait un long trajet. Divonne abrite, en effet une amitié historique avec le Koweït. Ici, 120 familles Koweitis possèdent une villa, soit dans l’avenue du Val, soit sur la colline, à St Gilles. Dans ce petit hameau excentré de Divonne, s’épanouit la démesure golfique. Ici les émirs Koweïtiens prennent leurs quartiers d’été au frais. Ils prisent le charme discret et l’art de vivre de la cité thermale au pied du Jura. Ils viennent en famille et, en temps normal, deux ou trois mois par an, mobilisant jardiniers, cuisiniers, serveurs, chauffeurs et artisans.

Golf de  Divonnes-les-Bains, Pays de Gex, Ain.

En 2010 le cheikh Ibrahim Duaij al-Sabah, maire d’Al-Ahmadi, est même venu signer un pacte d’amitié avec la ville de Divonne-les-Bains. Quant au groupe koweïtien Tijara – Real Estate Investment, il a construit un ensemble résidentiel de standing rue du Jura, entre le golf et le lac. C’est dire si la cité jardin classée « quatre fleurs » a de quoi séduire. Il faut dire qu’avec son golf 18 trous, son hippodrome, son théâtre à l’Italienne, sa salle de spectacles l’Esplanade, et ses parcs, ses bonnes tables, son casino, son  lac,  sa plage avec guinguette, sa compétition internationale de Dragon boat, son Festival Dreams CarDay, Divonne  a bien plus que ses eaux à vous offrir.

Casino-salle-de-jeux-©Daniel-Gillet
Pratique :

Se renseigner

Office de tourisme de Divonne-les-Bains

4, rue des bains – 01220 Divonne-les-Bains

Tél : + 33 (0) 4 50 20 01 22 –

www.divonnelesbains.com

Où dormir ?

Grand Hôtel ; Un petit bijou Art déco, noyé sous la verdure, digne témoin des heures fastes de Divonne avec un Spa et le Casino

https://casino-divonne.partouche.com/hotel/55-grand-hotel

Le Grand Hôtel de Divonnes-les-Bains, Pays de Gex, Ain.

Où se régaler ?

Restaurant des 4 Cèdres, avec vue sur le Casino. Pour la chaleur du service et l’exotisme de la gastronomie libanaise.

Pour le nec plus ultra restaurant le Rectiligne, la ou l’une des meilleures tables de Divonne avec vue imprenable sur le lac.

https://restaurant-lac-divonne.com/

Restaurant le Rectiligne ©Le Rectiligne

Pavillon du Golf

Pour l’ambiance Club House, le cadre et la table sélective.

A Voir :

Festival Dreams CarDay : pour les amoureux de voitures de courses, de Prestige sensibles au bruit de ces moteurs. Vroom, vroom !

https://dreamcarsday.com/nos-activites/

Château de Voltaire à Ferney :  pour les amoureux du célèbre philosophe du Siècle des Lumières

www.chateau-ferney-voltaire.fr

Musée de la romanité à Nyon, pour les adeptes d’archéologie et de la Suisse.

https://www.mrn.ch/fr/index.php

A voir le dimanche et mardi matin

L’ancien moulin David du 14eme siècle a abrité l’usine électrique qui alimentait les Grands Hôtels en 1888, et le théâtre dès 1904. L’association Divonnelectro qui a reçu le prix du patrimoine de la région en 2015, a remis en l’état les machines et propose des visites guidées.


www.divonnelectro.asso.cc-pays-de-gex.fr

Merci par avance de votre soutien :

Martine GUILCHER

JOURNALISTE PRINT ET WEB (Carte de presse n° 62050) Elle aime les doubles casquettes et les doubles expertises : 25 ans dans les domaines du Voyage, de l’Art de vivre et du Bien-être 10 ans dans le domaine de la psychologie, l’éducation et la consommation Elle aime surtout découvrir l’ici et l’ailleurs d’où sa spécialité dans le tourisme en France comme à l’étranger depuis un quart de siècle. Et ce n’est pas fini, après avoir multiplié les collaborations ; Femme actuelle, Notre Temps, Rebondir, Avantages, Grands Reportages, Télé Loisirs, France Soir etc, elle a été responsable pendant 9 ans de la rubrique « Carnets de Route » du Moci (Moniteur du Commerce International) et géré pendant 7 ans les rubriques Tendances Voyages du magazine Newzy, puis s’est expatriée au Maroc où elle a été responsable des pages « Tendance » Voyage, déco, gastronomie de l’hebdomadaire actuel. Depuis son retour, elle poursuit l’aventure avec Prestige ‘S , Gault&Millau et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !