Et si c’était elle ? au festival d’Avignon

A l’heure où les rencontres se font essentiellement sur les réseaux sociaux, les déconvenues sont souvent fréquentes, mais il peut aussi y avoir de belles surprises. Cette comédie romantique, pleine d’humour, de joie et de tendresse, traite de l’amour et des relations humaines qui se tissent au delà des apparences.

Dès le lever du rideau on est happé par le langage sans filtre de Franck (Hugo Hamdad) qui vous entraîne dans son monde de bad boy à la recherche d’un toit pour dormir.

Quelle n’est pas sa surprise en découvrant que la jeune fille avec qui il a rendez-vous via un site de rencontre, se trouve dans un fauteuil roulant. Lumineuse, charmeuse et pleine d’humour, la jeune Lélé (Marie Parisot) n’a pas l’intention de s’en laisser compter, ni de se laisser malmener par ce jeune et charmant huluberlu.

Si Franck fait mine de s’enfuir, finalement son besoin vital de trouver un lieu pour dormir le retient et c’est la belle qui va prendre la main. Cultivée, riche, très séduisante, comment lui résister ?

De rebondissements en rerbondissements, Franck et Lélé nous rejouent le « je t’aime moi non plus ».

Une pièce d’une grande sensibilité, légère, drôle et profonde, interprétée par des acteurs talentueux.

Pas une minute d’ennui et quelques larmes d’émotion pour ce cocktail détonnant que l’on pourra applaudir dès le 29 juin au PALACE lors du Festival d’Avignon .

Franck Buirod, l’auteur, raconte un peu de son histoire

Franck Buirod, à travers cette pièce, mise en scène par Pascal Bendavid raconte son histoire.

« Une promesse, récurrente, celle de monter un projet artistique
ensemble, a perduré et voit enfin le jour. Nous avons la même
sensibilité artistique : rire de tout – de TOUT – avec légèreté et
bienveillance. Le rire nous a rapprochés et continue de nous unir. Le handicap de Léopoldine – et la manière avec laquelle elle vit avec – a évidemment été une source d’ inspiration pour l ’écriture. Mais pas seulement. Ce que j’ admire et ce qui me fascine chez elle, c’ est l ’énergi e qu’ elle dégage. Remplie d’ ambitions, amoureuse de joutes oratoires enflammées et faisant toujours preuve d’une autodérision hilarante, Léopoldine est toujours en action, en mouvement.
« 

Pratique

Spectacle à 16h40 à partir du 29 juin – Relâche les mercredis

LE PALACE AVIGNON – 38 cours Jean Jaurès – 84000 Avignon – Tél. : 04 84 51 22 25

Tarifs : 22 euros (plein) – 15 euros (abonné) – 03 euros (réduit) 10 euros (moins de 12 ans)


Images liées:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !