Le « Frioul Vénétie Julienne », une Région italienne à courtiser

Belle, discrète,  voire secrète, elle est peu fréquentée par les touristes Français et c’est bien dommage.

Elle recèle des pépites patrimoniales, des plages de rêve, une gastronomie de belle facture, des vins de choix, une population industrieuse et généreuse, une légitime tradition d’accueil.   

Pépites patrimoniales (c) Rosita

 

Bordée par la Slovénie à l’est, l’Autriche au nord, la Vénétie à l’ouest, proche de La Sérénissime, une petite centaine de km,  la Région offre au regard  du touriste étonné une campagne bien entretenue, un vignoble soigné, des villes coquettes. 

Vignoble soigné ©libre de droit

Une géographie variée,  depuis les grandes plaines agricoles du Frioul, jusqu’aux  collines et  hauts plateaux  de Trieste et Gorizia, elle domine fièrement la mer Adriatique.

Une histoire originale aussi anime cette Région autonome dont Trieste est la capitale. Les Alpes juliennes appartenaient autrefois à l’Empire Austro-hongrois. Elles furent rattachées à  l’Italie à la fin de la 1ère guerre mondiale, en 1918.  Cette appartenance  a laissé des traces dans le comportement et l’art de vivre.   

Ville de Trieste ©libre de droit

Trieste,   occupe ainsi  une place  à part  dans l’univers touristique italien par sa culture demeurée germanique. Cinq siècles d’appartenance à l’empire austro-hongrois,  ont fait   de Trieste le grand port de l’Empire. Une politique de  grands travaux, conduits sous les règnes de Marie-Thérèse, de François-Joseph ont considérablement enrichi et développé la ville. La statue de l’Empereur figure  toujours en place principale de Trieste et n’a jamais été déboulonnée.

Le territoire du Frioul possède au contraire, une histoire vénitienne.  

 Au 15ème siècle, cette colonie de la République de Venise  sur l’Adriatique, fournissait le bois et les produits agricoles à la Sérénissime et les Vénitiens ont toujours tenu  à y affirmer leur présence.

(c)Rosita

Lignano,  une ville nouvelle pleine d’originalité 

L’étonnante ville de Lignano est un ensemble de  trois stations balnéaires reliées entre elles : Lignano Sabbiadoro,  sables d’or, Lignano Pineta et Lignano Rivièra

Construites ex-nihilo dans les années 1950/1960 par un entrepreneur visionnaire,  Ardito, cette œuvre est poursuivie avec talent et générosité par son fils Giorgio Ardito.

Plage de sable fin(c)Rosita

Chacune a une originalité. Leur  dénominateur commun : l’absolue propreté  des rues et des plages,  malgré l’animation et la fréquentation. 

Autrefois Paradis courtisé de la Jet Set : Hemingway, la fille de Churchill, le trublion cinéaste Pasolini y avaient élus domicile.

Aujourd’hui, Paradis des enfants, adolescents,  également des adultes,  Lignano  est  une villégiature recherchée. Cadre de vie animé,   jovialité,  mais aussi tranquillité,  appréciés.  Pourtant  Lignano, ville de 6 000 âmes,   quadruple sa population  l’été.    

Lignano

8 km de plages au  sable blond et fin,  une mer Adriatique  douce et  sécurisante pour les enfants. 

Des hôtels nombreux, conçus  comme de grandes maisons bourgeoises,  offrent de multiples services.  Golf, tennis,  voile, équitation.  Ports de plaisance et Marinas prisés des estivaliers. Parcs thématiques, Parcs d’Aventure  pour les enfants qui sont rois et même empereurs !

Cet univers de rêve est pourtant un paradis  entièrement  artificiel.  Très intelligemment construit,  on ne s’y sent pas perdu et ignoré. Curieusement  dans cette immensité maritime aménagée, on se sent comme chez soi.  

Charme des constructions des années 50… ?  Et puis  les arbres ont poussé !  

 

Où dormir dans un confort Majuscule ? « L’Hôtel  Président  » 4 étoiles vous ouvre ses portes et son cœur

le restaurant côté jardin(c)Hôtel Président

Sans hésiter c’est là qu’il faut poser  ses bagages.  Lignano Riviéra est restée la partie très arborée de la ville. Forêts de pins odorants. Elles ont, au fil du temps, pris de l’ampleur et de l’aisance.

L’architecture contemporaine de l’Hôtel Président, non ostentatoire, n’offusque pas le regard.  

L’Hôtel Président est propriété de Giorgio Ardito, le fils du fondateur de Lignano.  Grand  confort des 55 chambres spacieuses, avec grands balcons.  Literie  soignée. Très belle  piscine enfouie dans les arbres, sans vis-à-vis.  Un bassin en arrondi pour les enfants. Service de plage complet.  Tout semble conçu  pour le lâcher-prise.

La piscine de l’hôtel la nuit (c)Hôtel Président

Pour la baignade en mer, l’Adriatique toute proche. 10  minutes à pied de l’Hôtel par un sentier pédestre arboré.  Vélos gracieusement proposés à  la

La plage privée

clientèle de l’Hôtel, alternative à la marche.

Longue plage  douce au sable fin.  Service de plage privée  complet : parasol, chaises longues,  serviettes. A réserver  à l’Hôtel.

La Table ? Repas typiques de l’excellente  gastronomie du Frioul.  Cuisine pauvre à l’origine,  mais délicieuse et saine, conçue avec les produits du terroir.  Risotto,  Fricos, viande de porc davantage prisée ici  que celle de veau. Légumes abondants. Aubergines, courgettes, betteraves. Un jet d’huile d’olive et quelques grains de fleur de sel rehaussent leur beurré.

Risotto(c)Rosita,

 

 

 

 

Les vins ?

Ceux du Frioul,  devenu au fil du temps une terre viticole renommée.  Le « Ribolla Gialla »,  vin pétillant fin et raffiné.  Le « Friulano »,  blanc sec délicieusement fruité autrefois baptisé Tokay du Frioul.  Appellation typique de Hongrie que le Frioul ne peut plus  revendiquer.

 

Boire un verre au Bar Pagoda,  à Lignano Pineta,   est un incontournable. Construit sur un ponton en avancée sur la pleine mer,  le site  est tout simplement paradisiaque…

 

 

Ici, le rendez-vous des amoureux du Patrimoine

A quelques encablures de Lignano,  les chefs d’œuvre du patrimoine se découvrent dans un  dépaysement complet. Sensation d’être à l’autre bout du monde…

Grandiose paysage aquatique (c)Rosita

En zodiac de location, la  traversée de la spectaculaire  Lagune de Marano permet de jouir d’un grandiose paysage aquatique. Les Casoles, petites maisons de pêcheurs au toit de chaume  et confort modeste, sont historiques et  classées dans ce paysage d’eau immuable. Flore et faune riches.  Cette lagune,  extrêmement importante pour l’écosystème,  est très surveillée.


Palmanova
, et son élégante  Place d’Armes. 

Elégante place d’armes (c)Rosita

 L’emblème du palmier et du lion de Venise  endormi  à ses pieds,  montre  son appartenance autrefois à la Sérénissime. La forteresse  construite par les vénitiens pour lutter  contre les Turcs n’a jamais servie.  C’est sur les mers que fut gagnée la célèbre bataille de Lépante contre cet envahisseur.

La ville d’Aquileia a une surprenante histoire. Fondée par les Romains elle peut s’enorgueillir d’avoir  apporté à  la République de Venise, le culte de Saint-Marc et les verreries de style Murano.
Sa basilique recèle une immense et étonnante  mosaïque. 

Immense et étonnante basilique (c)Rosita

La plus grande d’Europe. Découverte par hasard en 1905, les archéologues en cherchent encore le  sens religieux.

La Villa Manin,  superbe maison bourgeoise construite par cette  famille enrichie par le commerce, mécène de la République, fut leur maison de campagne. Lieu historique. Le traité de Campo Formio  y a été signé par Napoléon.  Elle abrite aujourd’hui des expositions artistiques.

Un Dîner privé préparé et servi par la propriétaire des lieux ?  Il peut être organisé à la Villa Kechler fréquentée autrefois par Ernest Hemingway. L’immense et magnifique Parc aux essences locales et méditerranéennes, côtoie un étang  poissonneux et romantique.

 

PRATIQUE

www.turismofvg.it

L’Hôtel  Président  à Lignano Riviera

www.hotelpresidentlignano.com

info@hotelpresidentlignano.com

Tel : +39 0431 423932

 

 

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *