Les Vosges,Terre Textile d’Excellence

Gérardmer abrite la plus ancienne famille textile du département : Garnier-Thiebaut. Elle a failli disparaître. Un industriel courageux, Paul de Montclos, l’a reprise pour en faire un fleuron de l’industrie textile vosgienne. Aujourd’hui, cette entreprise presque bicentenaire, recrute.  Le textile n’est plus en déclin dans les Hautes-Vosges.

photo Garnier Thiebaut/histoire des métiers à tisser

Deux labels rares et courtisés lui ont été octroyés :  label EPV, Entreprise du Patrimoine Vivant et le label « Vosges, terre textile », 1ère AOC Industrielle créé en 2005 et obtenue en 2006.

Garnier-Thiebaut fournit en linge de table, de toilette et de bain, le grand public (40% de sa clientèle). Mais c’est surtout dans le secteur Hôtellerie/Restauration (60 % de sa clientèle) qu’elle a bâti sa renommée et fait son chiffre d’affaires.  50% de ses ventes se réalisent à l’étranger.

photo Garnier Thiebaut

L’ADN de cette marque d’excellence

Le linge damassé est obtenu en croisant les fils d’une certaine façon : fils torsadés, fils retors.

L’entreprise a choisi de réaliser de petites séries, pas de gros volumes. Cela lui permet d’être plus réactive et répondre plus aisément aux commandes particulières.

Housse de couette Ardoise blanc-bio

Dernière entreprise totalement intégrée du bassin vosgien, (même les stylistes sont intégrés), elle assure le tissage, la teinture, et les traitements spécifiques (anti-taches, sans repassage)

Seul le fil est acheté chez les meilleurs producteurs mondiaux (Égypte…) respectant un prix, une qualité, une éthique.

La grande culture en ingénierie de la France lui a permis de développer le « textile technique ». Ce secteur dynamique   s’est avéré payant. Certains textiles de haute technologie s’avèrent plus légers et plus résistants que le métal !

Le Torchon Notre-Dame de Paris, une « Success Story »

Paul de Montclos, en bon chrétien   a eu l’idée de soutenir à sa façon le courant de générosité œuvrant à la sauvegarde et la restauration de Notre Dame de Paris.

Photo Garnier Thiebaut Torchon pour la reconstruction de Notre-Dame

Un magnifique torchon de cuisine, qualité Garnier-Thiebaut, est sorti récemment de l’usine de Gérardmer. Il représente la façade, les deux tours de ce monument historique. Le produit des ventes de ce textile inhabituel a été alloué intégralement à la restauration de Notre Dame. L’engouement du public pour ce modeste torchon de cuisine a été tel que l’entreprise pensait en écouler 500. Il s’en est déjà vendu 3000.

La production avec recettes affectées est aujourd’hui arrêtée.

Le torchon Notre Dame de Paris sera bientôt « collector ».

Photo de présentation : Eponge Victor Hugo/Garnier-Thiebaut

Entreprise Garnier-Thiébaut

11 bd de Granges à Gérardmer

Tel : 03 29 60 30 30

www.garnier-thiebaut.fr

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !