Le Musée de l’Homme, un an déjà…

Le 13  octobre 2016,  le Musée de L’Homme a  fêté  dans l’allégresse sa première bougie. Un bel anniversaire pour ce Musée  qui a trouvé un intéressant positionnement : les origines de l’Homme.

Plus de 400 000 visiteurs depuis l’ouverture dont 30% de jeunes de moins de 26 ans.   Success Story ?

Pour l’année à venir,  une programmation de qualité est à l’ordre du jour : expositions thématiques, et un focus sur un artiste singulier, Frans Krajcberg.unnamed

Une « Guest Star ».   Un lanceur d’alerte

Frans Krajcberg, artiste brésilien d’origine polonaise, a perdu ses parents pendant la dernière guerre  mondiale et est venu vivre au Brésil.

Ce curieux personnage de 95  printemps, a fait de la nature   son atelier.

Il capte le bois perdu,  les éléments morts dans la nature ramassés au sol et leur redonne vie.

Sans dates, sans titres,  les quelques œuvres exposées dans un Parcours, défendent une cause  chère : la survie de la planète.

Sans arrogance ni jugement de valeur,  il plaide pour la sauvegarde de la forêt amazonienne et lutte contre la déforestation.

Ce militant est aussi un grand photographe.  Son cri d’alarme lancé  contre une déforestation inquiétante, nous fait prendre conscience de la  fragilité de notre environnement.

 

Les « Objets Messagers »

Ce sont  des messagers porteurs d’une symbolique œuvrant pour le respect  du Monde du Vivant.

Le Président du Muséum national d’Histoire naturelle,  Bruno David, a reçu ce jour 13 octobre, des mains du Chef de la tribu des Hulis en Papouasie-Nouvelle Guinée,  la Coiffe de Cérémonie de ce  Chef Papou.    Parure contemporaine à base de plumes, fibres, poils, cheveux,   entièrement confectionnée avec des éléments issus du vivant ou de  la forêt.

Une belle acquisition pour le Musée de l’Homme.

La « pirogue  poisson-colibri », autre objet messager,  sera itinérante.   Taillée dans le bois d’un arbre de la forêt d’Amazonie équatorienne,   elle a la forme effilée de ce petit animal  « poisson et oiseau »,  qui habite les profondeurs des lagunes.

Les expositions  Sur les Traces de la Santé de nos ancêtres et Tribu/s du Monde, dotée des superbes photographies d’Anne de Vandière, complètent la richesse de cette programmation.

Mundiya Kepanga DR
Mundiya Kepanga DR

 

RENSEIGNEMENTS

www.museedelhomme.fr

 

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *