Musée Olympique de Lausanne : au cœur de l’olympisme

 

Alors que la période olympique bat son plein à Tokyo avec des athlètes qui ont tous les yeux rivés vers l’OR OLYMPIQUE, c’est en Suisse, à Lausanne, que nous vous invitons pour découvrir le Musée Olympique.

 

Les anneaux olympiques sur l’entrée du parc olympique – photo Dominique ROUDY (C)


Qui dit musée, fait tout de suite penser à un lieu, de plus en plus spécialisé, dans lequel sont collectés, conservés et exposés des objets dans un souci de culture. Certes, c’est la réalité, mais avec la visite du Musée Olympique l’approche est différente.


« la culture et les sciences accompagnent les Jeux »

 

 Avant de franchir les portes du musée vous devez faire du sport… Depuis le quai d’Ouchy, le long du lac Léman, vous passez par le parc olympique jalonné d’une quarantaine de sculptures, à moins que vous ne préfériez monter la centaine de marches, pour ensuite avoir la possibilité de vous mesurer aux champions sur des installations sportives telles que le saut à la perche ou la piste de 100 mètres.

 

Photo Dominique ROUDY(c)


« tout est fait pour éveiller l’intérêt et susciter l’action »

 

Et vous voilà aux portes du musée. Sur 4 étages, tout est parfaitement articulé. A vos marques, prêt, partez !

Au niveau 1, vous avez rendez-vous avec le monde olympique. Vous traversez cette histoire millénaire jusqu’aux grandes fêtes de notre temps.

Du site d’Olympie reproduit en 3D aux différentes maquettes des sites olympiques en passant par le lieu dédié à Pierre de Coubertin et une immersion dans l’histoire des compétitions des JO d’été et d’hiver et la découverte des champions.

 

Photo Dominique ROUDY(c)

 

Des champions qui ont offert leurs équipements au musée et qui sont visibles sans vitrine tout comme les torches olympiques et les médailles d’or ce qui en font un des lieux les plus prisés des visiteurs (320 000 en 2019).

Direction ensuite le niveau -1 où il est question de l’esprit olympique avec la possibilité de pénétrer au cœur du village olympique et de se mesurer aux athlètes en découvrant leur état d’esprit à travers des dialogues interactifs. L’occasion aussi d’expérimenter l’olympisme en action.

 

« apprendre, c’est s’amuser et expérimenter »

 

La vasque olympique avec au second plan Pierre de Coubertin – photo Dominique ROUDY (C)

Le niveau 0 est consacré aux Jeux Olympiques avec l’évolution des compétitions sportives et les évolutions techniques. Les objets, les images, et les histories de grands champions racontent ces métamorphoses.

Dans un grand corner vous pourrez faire votre shopping à la boutique unique en son genre du Musée Olympique (un site marchand devrait prochainement voir le jour).

 

Au sein du niveau 2 et sa vue imprenable sur le lac Léman et les Alpes, l’espace modulable est consacré aux expositions temporaires et aux événements.

Et puis, le Tom Café est là pour vous accueillir histoire de se décontracter et de refaire le monde de l’olympisme en déjeunant, en brunchant ou tout simplement en partageant le verre de l’amitié autour d’une passion.

——————

 

 

Exposition temporaire : Tokyo 2020 et manga du sport

 

L’entrée du Musée Olympique – photo Dominique ROUDY (C) –


Avec Tokyo 2020 vous découvrirez les sites au cœur de la ville nippone, les nouveaux sports au programme, la maquette du stade national de Tokyo, et les objets emblématiques tels que les médailles et la torche.

Réalisée en collaboration avec le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, l’exposition Sport X Manga est un outil parfait pour comprendre l’évolution du sport dans le Japon de l’après-guerre, les arts martiaux, l’arrivée des sports occidentaux, les JO de 1964 ainsi que les valeurs véhiculées par le sport.

 

Le Musée Olympiques en quelques chiffres…

 

Dans le parc olympique aux couleurs de Tokyo  photo Dominique ROUDY(c)  

Exposition permanente

– 3 000 m2 d’exposition permanente

– 1 500 objets

– 5 000 photos

– 7 heures de documents audiovisuels

– 50 écrans interactifs

– 150 dispositifs audiovisuels

 

Patrimoine olympique

– 1 km linéaire de documents d’archives historiques

– 794 000 photos

– 47 700 heures de vidéo

– 52 films olympiques restaurés

– 8 900 heures de documents sonores

——————

Lausanne, capitale olympique

Le port de Lausanne – photo Dominique ROUDY (C)

Située en plein cœur de la Suisse romande dans le canton de Vaud sur la rive nord du lac Léman, Lausanne (près de 150 000 habitants), bâtie sur trois collines, offre de multiples facettes.

Capitale olympique depuis 1993, Lausanne accueille plus d’une cinquantaine de fédérations et d’organisations sportives internationales, dont le siège du Comité International Olympique depuis 1915, mais également le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) et l’AMA (Agence Mondiale Antidopage).

La cathédrale de Lausanne – photo Dominique ROUDY (C)

 

Que faire à Lausanne ?

 

Entre lac et montagne, donc un lieu propice à la pratique de nombreux sports de plein air, que faire à Lausanne ?

 

La place Palud à Lausanne – photo Dominique ROUDY (c) –

Destination appréciée grâce à son patrimoine culturel et architectural, la cathédrale gothique, construite au XIIIème siècle, est le passage obligé tout comme une promenade dans la vieille ville afin de découvrir notamment les trésors cachés comme l’horloge de la place Palud, les moulures de la rue du Bourg ou encore le café l’Evêché où vous pourrez goûter le meilleur chocolat chaud de la ville. Les balades sur les quais d’Ouchy, la page de Vidy et une sortie en bateau sur le lac Léman avant un clin d’œil aux terrasses de Lavaux, dont le domaine viticole est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, complèteront votre road book.

 

La balade sur le lac Léman – photo Dominique ROUDY (C)

 

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *