Au pays de Sorgues : Sous le Divin, le diable »

Il aura fallu 4 ans de travaux pour que le château de Saumane réouvre ses portes au public, avec une exposition « du château de Saumane à la plume de Sade. »

C’est ici, chez son oncle l’abbé de Sade, propriétaire du Château de Saumane que vécut de cinq à dix ans le célèbre marquis. Dans cette forteresse aux allures d’imprenable Bastille, le divin enfant n’eut rien d’éternel certes, mais les histoires à faire froid dans le dos du chaud Luberon, elles, le resteront sûrement dans ce lieu hanté par le passé.

Façade Sud Vue Aérienne

Saumane c’est l’enfance de Sade et peut être l’enfer de DAF( Donatien Alphonse François) qui fut le témoin privilégié de son débauché d’oncle. 

L’abbé de Sade a sans doute enflammé l’ imagination de celui qui écrivit : « comme un fauve en chasse, je me levais tous les matins pour chercher le plaisir ». Une chose est sûre, le tonton érudit, ami de Voltaire et spécialiste de Pétrarque, lui a fourni l’exemple de la débauche ecclésiastique en même temps qu’il a nourri son anticléricalisme.  On dit que l’abbé libertin « éduquait » dans sa forteresse des jeunes filles dérobées à leurs parents, et pas pour les initier aux saintes écritures. Voici ce qu’écrit  Sade dans une lettre adressée à sa tante religieuse, Mme de Villeneuve-Martignan, qui vit à Cavaillon : « Tout prêtre qu’il est, il a toujours un couple de gueuses chez lui ; excusez, je me sers du même terme que vous ; est-ce un sérail que son château, non c’est un bordel ». C’est dit !

Moralité ?  devenu adulte, c’est à cet oncle que DAF fera appel, pour cacher les victimes de ses bacchanales au château de Lacoste. L’abbé répondra présent en ouvrant ses geôles de Saumane. 

Bref, c’est peut être ici que tout a commencé, mais c’est assurément là que Donatien affirmait vouloir disparaître. Ecoutons le : « Non que je renonce à la Provence, j’y finirai vraisemblablement mes jours, mais c ‘est à Saumane que je veux habiter ; je suis fou de Saumane, j’irai certainement si je le puis, y finir mes jours… ». Les vœux de celui qui aura passé trente annnées de sa vie en prison ne seront pas exaucés ; il finira à Charenton où il inventera l’art-thérapie !

Mais,  passons sur ce sol soulevé de reliefs, coiffé d’églises et de hameaux qui s’accrochent aux escarpements rocheux, comme celui de Saumane oublié des foules qui se pressent à Fontaine de Vaucluse. Les Sorgues, c’ est le pays de l’eau et de la verdure. Ce petit paradis solaire appartient au Lubéron, refuge des people et des jet setters.

Quiconque visite la Provence affronte les lois de la gravité, vous n’y échapperez pas en empruntant la route en épingle à cheveux qui grimpe vers Saumane. Et, vous serez surpris au détour d’un virage,  surgi des flots de calcaire, par ce mille-feuille de styles, de colonnes, de salles obscures et de puits de lumière. La famille de Sade, l’une des plus anciennes de Provence, possédait quatre châteaux dont le célèbre Lacoste à un jet de pierres, racheté par Pierre Cardin, et qui accueille, l’été un festival de musique classique. 

Rénovation Façade Nord

Saumane demeure un véritable bastion qui rappelle les fortifications de Vauban et les mauvais souvenirs militaires du marquis. Massive, son architecture témoigne pourtant de certains raffinements comme cette meurtrière pivotante ou encore cette salle extraordinaire où l’on peut communiquer d’un bout à l’autre sans que le son ne traverse la salle : mystérieuse acoustique sorte de téléphone portable avant l’heure. 

De la terrasse on embrasse la chaîne des Alpilles, et le Pic Saint Loup, un paysage façonné par le mistral. Les gens du village disent que le château porte malheur. Mais il fait partie de la vie locale, que seraient- ils sans lui ? Il y a bien sûr Dave dans  sa maison, Renaud qu’on croise à l’Intermarché ou sur le golf, le souvenir de René Char, mais sur place pas un seul commerce si ce n’est ce petit resto-café, avec sous la tonnelle  une vue digne de celle qu’on embrasse du château. 

Pratique

On peut chiner d’autres histoires à l’Isle sur la Sorgue. Cette énième « Venise » est devenue la 2éme ville de France de l’art et de l’antiquités avec 8 Villages Antiquaires, 350 boutiques et 25 galeries d’Art. 

Où dormir  et dîner?

« Grand Hôtel Henri », Beau, bon et bien situé.

www.grandhotelhenri.com 

Où déjeuner dans le quartier des antiquaires ?

« Restaurant Le Café du Village » www.lecafeduvillage.fr 

2 bis avenue de l’Égalité 

84800 l’Isle sur la sorgue 04 90 15 47 49 

Pour l’Art : 

Villa Datris, La Manufacture , Centre d’Art Campredon 

Ne ratez pas le dimanche le marché provençal haut en couleur.

Et pour se régaler avec les produits de terroirs : 

La Fabrique de Tapenade : www.lesdelicesduluberon 

La Fabrique de chocolat :  artisan chocolatier, qui a su créer un chocolat pour diabétiques.

www.lacourauxsaveurs

A savoir

Visites guidées du Château de Saumane tous les jeudi et dimanche après midi à 15H30.

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *