Sauvan ou Le Petit Trianon de Provence 

Voici qu’avec l’été est revenu le temps des vacances ! …..  

 A nous la chasse aux trésors à travers notre douce France dont les petits chemins, comme le dit la chanson, sentent bon la noisette ! 

 


C’est alors que ses paysages et ses villages défilent sous nos yeux, avec au loin, ses merveilleux châteaux dont les toitures émergent tout à coup d’un bouquet d’arbres serrés, comme pour mieux préserver leurs secrets mais qui déjà nous racontent l’Histoire…. 

Ainsi en va-t-il du château de Sauvan, à Mane, tout près de Forcalquier…. La propriété enserre une demeure XVIIIème (1719) qui saisit immédiatement les visiteurs par son charme. Il faut dire que son architecture est un des plus beaux fleurons du patrimoine de Haute-Provence, et ses murs ont abrité bien des chapitres de l’Histoire de la Provence, du comté de Forcalquier, mais aussi de l’Histoire de France. 

 

Escalier du château de Sauvan

 

Son distingué constructeur en est le chef de la maison noble des Forbin-Janson. Le marquis Joseph-Palamèdes ( 1663-1728), vivait essentiellement à Paris, lui et ses héritiers du titre, car sous les règnes de Louis XV et Louis XVI, les marquis de Forbin-Janson auront droit aux « honneurs de la cour », et ce,  jusqu’aux premiers remous révolutionnaires de 1789…. 

En effet, après les fastes et la gloire, l’illustre famille et « la vie de château » vont inexorablement sombrer par un funeste enchaînement de vicissitudes dues, pour commencer, à la Révolution française puis à trois guerres : 1870, 1914, 1939.  

Sauvan sera alors porté à bout de bras par les générations successives 

Mais, 200 ans plus tard, un jour de 1981, deux frères, Jean-Claude et Robert, ont été les hardis princes charmants qui ont sorti la belle endormie de son long sommeil.  

Non par un baiser, ç’eut été trop simple… ou trop compliqué puisqu’ils étaient deux ! 

 Ils choisirent donc l’intervention choc de pelleteuses et bétonnières, annonçant le début de plusieurs années de remise en beauté. Les fouilles se firent à coups de pelles et de pioches dans le parc, mais aussi dans la pénombre silencieuse des bibliothèques environnantes, pour exhumer patiemment une histoire de plusieurs siècles qui avait disparue. 

Photo Charles Harari

Il leur en coûtera une vie d’abnégation passionnée, d’investissements faramineux, de financements à trouver, de subventions à obtenir, de banquiers à convaincre, de longues journées harassantes et de courtes nuits harassées.  

Mais leur courage et leur détermination seront couronnés de succès et permettront la réalisation de leur rêve. Grâce à eux, le château va retrouver toute sa magnificence…. 

Aujourd’hui, Jean-Claude et Robert Allibert sont arrivés aux termes de leur mission. Ils ont insufflé au Château de Sauvan un nouveau souffle de vie, ils l’ont paré de ses atours dispersés par des vents mauvais et patiemment retrouvés, ou reconstitués le plus fidèlement possible.  

Et le soir venu, une fois leur château rendu au calme après le départ des derniers visiteurs, ils contemplent leur œuvre accomplie et savourent leur réussite. Mais ils ignorent toujours qui prendra leur suite pour continuer à écrire l’histoire du château après eux, et à le préserver…. 

 

Chateau de Sauvan(c) « Le soir venu, ils contemplent leur œuvre accomplie »

Ils attendent alors les visiteurs du lendemain et des jours suivants, qui grâce à leurs visites participent eux aussi à préserver ce trésor. Ils attendent également que la Providence qui a toujours veillé sur la destinée du château de Sauvan continue à mettre sur son chemin celui, celle, ou ceux qui en prendront soin à leur tour.  

Passez les grilles du château comme on ouvre un beau livre d’histoire(s)…. 

 

 PRATIQUE

Château de Sauvan.      chateaudesauvan.com 

Tel : 04 92 75 05 64       06 70 03 27 04 

Visites guidées du 1er Juillet au 31 Août : tous les jours à 15h30 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !