Castro, village perché du magique Salento du sud

La Région des Pouilles abrite le poétique territoire du Salento. Entre Orient et Occident, cette terre bordée par deux mers, offre des kilomètres de côtes sauvages et de plages de rêve. Mais aussi des falaises à pic cachant des  criques secrètes.

La tour de Torre dell’orso (c)Isabelle Delle Rose

 

 

Castro,  province de Lecce, est un petit village tranquillement assis sur sa colline.  Une mine d’or, une pépite pour les passionnés d’archéologie.

Car les choses changent. Certains touristes sont à la recherche de niches culturelles, privilégiant la qualitatif sur le quantitatif. La Préhistoire, la Protohistoire, les Premières Civilisations ont laissé des traces profondes dans les Pouilles et surtout dans le Salento. Il n’y a pas de hiérarchie entre les cultures, mais l’archéologie a conservé étrangement une connotation élitiste. Loin du bling-bling  et du souci de capter l’air frivole du temps ?  Pourtant, ses adeptes sont aujourd’hui  de plus en plus nombreux.

Castro situé entre Otranto et  Leuca, dans la province de Lecce, sur la côte  adriatique, occupe dans cet univers une position stratégique. Son  maire Alfonso Capraro, accueillant et chaleureux, défend ardemment ce patrimoine archéologique et on ne peut que le soutenir dans son effort.

(c) isadellerose

Le riche patrimoine archéologique de la ville

Le  Musée Archéologique occupe l’impressionnant Château fort médiéval  de la période aragonaise. Château imprenable sur son rocher.

Le Château s’étale sur une grande partie de la surface de la vieille ville.  Certaines  de ses tours sont devenues propriété privée, et ne se visitent plus.

L’immense et majestueuse statue de la déesse  Minerve, est le chef d’œuvre du musée. Un temple lui était dédié à Castro, autrefois Castrum Minervae. Les fouilles archéologiques se poursuivent pour retrouver les parties manquantes, tête et pieds. Une minuscule  statue en bronze  représente la déesse Athéna, autre magnifique  chef d’œuvre du Musée.

Minerve aurait été trouvée dans  la Grotte Zinzuluza, grotte  sous marine accessible  facilement à pied, également  en bateau  pour le fun.

  « Zinzuli »  en  dialecte local, signifie  « torchons ». Images colorée des  stalactites  qui pendillent à l’entrée  de la  grotte. La Grotte Romanelli, elle,  ne se visite pas et  reste accessible  aux  chercheurs en archéologie.

Une Basilique byzantine des 9ème et 10ème siècles est à voir en vieille ville. Elle a été le siège d’une antique église paléochrétienne,  à une époque où les deux rites orthodoxes et latins coexistaient. Entente cordiale oblige.

La Fête ancestrale  au village

(c) isadellerose)

Le Salento est riche de traditions ancestrales toujours respectées et  honorées. 

Chaque année, durant  trois jours, fin avril, Castro est en fête. Une des plus belles fêtes  du Salento ! La Vierge de l’Annonciation protectrice de Castro,  accompagnée de l’ange annonciateur, est hissée  sur un présentoir. Elle  traverse le village. Emotion et recueillement. Mais aussi fête et ambiance de folie.

Fête de la Vierge de l’Annonciation (c)Isabelle Delle Rose

Fabriqués en papier mâché, tout un art maitrisé et un savoir-faire ancestral au Salento, les personnages sont moins lourds à transporter dans les rues du village. 

Fanfares, et orchestres. (Excellent Contur Band). Défilé de personnages historiques richement parés de vêtements médiévaux.

Illuminations féériques des rues, des superbes places du village et grandioses feux d’artifice.

Place à la typique danse sautillante « Pizzica » et dégustation de « pesce a sarsa »,  sardines éviscérées, frites dans l’huile d’olive, marinées dans le vinaigre et sel. Accompagnées de purée de fèves. La mer est généreuse  en ressources maritimes en avril…

Le site archéologique de Roca Vecchia

C’est le site archéologique le plus important d’Italie.

(c) isadellerose

Proche de Castro, il domine les plages de rêve de la côte adriatique, près de Melendugno où la beauté des lieux peut être  comparée aux sites des Maldives.

 Mer couleur turquoise, riche biodiversité marine.  

Bâti sur 40 hectares,  le site  archéologique  est activement fouillé. Autrefois lieu de culte, ce sanctuaire fortifié de l’âge de bronze (XIe- XV siècle avant notre ère), délivre petit à petit ses secrets. Les Messapiens mais aussi les occupants au Moyen-âge l’ont plus tardivement habité, saccagé et abandonné.

A Torre dell’Orso, du haut d’une magnifique terrasse avec piscine sur le toit, l’Hôtel Belvédère offre la vue sur l’immensité du site  archéologique, ses magnifiques plages de rêve et  la  Grotte de la Poésie au nom prédestiné.

(c)Isabelle Delle Rose

Un projet de Gazoduc en provenance d’Azerbaïdjan est envisagé et détruirait la beauté miraculeuse du site. Il faut se battre pour qu’un tel projet ne voie jamais le  jour. Sauvegardons la biodiversité des espèces mais aussi ces lieux de poésie rares.

Vous aimez la Préhistoire ? Accourez vite dans le Salento au village de Castro !

Geneviève Guihard

Carnet de Voyage

www.viaggiareinpuglia.it

Où dormir tout près du vieux village de Castro,  vue sur mer,  calme et grand confort ?

Chambres spacieuses avec terrasses donnant sur mer, sans vis-à-vis.

Jardin  fleuri,  ombragé d’oliviers.

L’Hôtel HOM  pour Hôtel Orsa Maggiore, 3 étoiles,  via Litoranea

Délicieux repas familiaux, simples, pas chichiteux à base de  légumes, poissons, fruits. Une cuisine populaire dont l’Italie a le secret. Produits frais et  locaux. Sur réservation.

www.orsamaggiore.it

Tel:+39 0836  947029

Hôtel Proche de Roca Vecchia

Hôtel Belvédère à Torre Dell’Orso (LECCE)

www.hotelbelvederesalento.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *