Marrakech à l’heure du Marathon

 

Le Professeur Mohamed Knidiri, président du Marathon de Marrakech  ©D.ROUDY

Pendant deux jours, c’est toute la ville ocre qui court… car l’association le Grand Atlas, présidée par le Professeur Mohamed Knidiri, organise toutes une pléiade d’activités autour du Marathon International de Marrakech. 

Des organisateurs qui ont su fédérer et créer une dynamique en rassemblant plus de 8 000 coureurs pour le marathon et le semi-marathon, mais également intéresser les touristes présents dans la ville. 

Quel engouement pour cet événement cosmopolite, le 29ème du nom, où les Français sont de plus en plus nombreux à participer.

 

Lorsque l’on est coureur et quel que soit le type de course pour laquelle vous vous êtes engagé, il faut bien reconnaître qu’en période hivernale le climat que propose Marrakech ne  laisse pas indifférent les sportifs. 

Si le marathon reste l’événement phare en ce dernier dimanche matin de janvier dès les premières heures de la matinée sur un parcours roulant de 42,195 km qui emprunte l’avenue Mohammed VI, puis les routes de la Palmeraie, de l’Oliveraie en passant par la Ménara, les jardins de l’Aguedal, et les séculaires remparts, il n’en demeure pas moins que les dirigeants de l’association Le Grand Atlas sont passés à la vitesse supérieure en matière d’organisation.

Les marathoniens en finissent avec le parcours marrachis ©Dominique ROUDY

Par exemple, sur la zone de départ, qui est identique à celle d’arrivée, tout s’est professionnalisé et a été fait pour mettre dans les meilleures conditions les athlètes, mais également en offrant de la visibilité aux partenaires, notamment Asics City Sport (top partenaire) ainsi que le thé Asta, Maroc Telecom, les eaux minérales Sidi Ali.  

 

Le village, c’est le cœur du Marathon

L’autre volet de ce marathon et semi-marathon international, c’est cette animation installée au Village du Marathon place du 16 Novembre dans le centre de Marrakech à quelques encablures de la place Jemaa el-Fna. C’est ici que bat le cœur du marathon et il faut être fort, très fort même pour ne pas s’apercevoir, ni entendre que  Marrakech, l’espace d’un week-end, vit à l’heure du marathon. 

L’artisanat local dans le village du Marathon -photo ©BenjaminROUDY

En effet, et en dehors des athlètes qui viennent chercher leur dossard, les touristes ont été nombreux à venir jeter un œil et découvrir le village des partenaires avant de circuler dans les allées du marché hautement coloré où seuls les artisans locaux peuvent exposer leur savoir-faire. 

 

Les enfants s’en donnent à cœur joie

Mais le clou de cette animation, c’est le samedi matin. Après la course de Bienvenue pour les adultes et les adolescents, la course réservée aux enfants nous a procuré de grands moments de joie, de bonne humeur et de partage en famille. 

Participer à la course des Enfants, c’est quasi incontournable pour les associations locales ©BenjaminROUDY

Seuls ou avec leurs parents ou amis, les jeunes marrachis, même les très jeunes sont déjà là depuis bien longtemps ce matin. Ils ne tiennent plus en place, s’échauffent à leur manière, piétinent un peu partout en attendant le départ est d’être finalement lâchés pour 3 kilomètres dans les rues de Marrakech. 

Des centaines de jeunes s’éclatent, courent encore et encore comme des lièvres et des gazelles. Alors, si doubler son camarade n’est pas une finalité et encore moins la course au chrono, fort est de constater que le plaisir de participer qui se lit sur les visages de ces enfants nous illumine. 

C’est l’affluence au départ de la course des Enfants ©Benjamin ROUDY

Jamais ces jeunes n’oublieront ces moments intenses qu’ils ont pu faire vivre à tous ces gens amassées dans les rues. Désormais, toute cette jeunesse marocaine qui représente une véritable pépinière d’athlètes et de futurs sportifs de haut niveau est fière d’avoir pu participer à cette traditionnelle course des Enfants que les organisateurs se font un point d’honneur à offrir tous les ans. 

La Tour Eiffel à… Marrakech

Le Kenyen Wyncliffe Kipkorir Biwot remporte le Marathon en 2 h 11’04 –  ©Dominique ROUDY

Quant aux résultats des épreuves internationales, on retiendra les 2 H 11’04 du Kenyen Wyncliffe Kipkorir Biwot, vainqueur du marathon hommes, et les 2 H 26’48 de l’Ethiopienne Tibet Gidey Weldegrbriel première du marathon femmes. 

Sachez qu’ils étaient plus de 8 000 athlètes pour l’édition 2018 (1 500 pour le marathon et environ 6 500 pour le semi-marathon, hommes et femmes confondus) et que parmi les 55 pays répertoriés et en dehors du pays hôte, la France était la plus représentée.

La Tour Eiffel sur les épaules du Français Michel Bach au départ du la course marocaine ©D.ROUDY

La France qui avait un ambassadeur de choix en la personne du Francilien Michel Bach. En effet, le coureur de Carnetin a disputé le semi-marathon avec la Tour Eiffel sur les épaules… Un exploit unique en son genre qui n’est pas passé inaperçu. C’est le meilleur clin d’œil que pouvez donner la France à son pays ami le Maroc en vue des Jeux olympiques de 2024 à Paris. 

Merci par avance de votre soutien :

Une pensée sur “Marrakech à l’heure du Marathon

  • 24 mai 2018 à 20 h 21 min
    Permalink

    « Hello there, I discovered your blog via Google at the same time as searching for a similar subject, your web site got here up, it looks good. I have bookmarked it in my google bookmarks. »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !