Château BONISSON, pépite viticole en Appellation Coteaux d’Aix-en-Provence

Crédits Photos (c)Château Bonisson.

En cœur de Provence, au sein d’un écosystème étonnant et fascinant de beauté, Château Bonisson était un ancien domaine viticole… un peu à l’abandon. Il a été racheté fin 2017 par la famille Le Dorze.

Le domaine s’apprête à revivre. Une nouvelle vie, une nouvelle signature placée sous les couleurs de l’Innovation et de l’Excellence.

Proche de Rognes, petit village authentique de 5 000 âmes, dans le département des Bouches du Rhône, Château Bonisson occupe 7 hectares et demi de vignes d’un seul tenant. Les vignes entourent le Château : une vieille bastide du 18ème siècle.

L’ambition d’accroître le vignoble en superficie est affirmé par le nouveau propriétaire. Pas au-delà de 20 hectares, afin de rester un domaine familial, à taille humaine. Car « small is beautiful » dit-il.

La jeune Victoire, fille de Christian, reprend avec talent les rênes du vignoble, en tant que directrice. Elle a fait ses armes dans le marketing, loin des vignes, mais a appris par l’excellence de cette formation de 10 années, la gestion et la commercialisation. Formation complétée à l’Université du Vin de Suze-la-Rousse.

Bonisson, bastide de campagne du 18ème siècle, campée en plein milieu des vignes, affiche une ancienne construction datée de l’année « 1619 » .

L’inscription est lisible sur une vieille porte cochère.
C’est aujourd’hui le logo de Bonisson et le modèle du graphisme des étiquettes des flacons de vins du Château.

Le vocable Bonnir en vieux françois, signifiait « causer », « bavarder ». Il est à l’origine du nom de baptême de la gamme de vins La Petite Causerie.

Le vignoble ? Travaillé dans l’Excellence

L’ambition est d’ offrir le meilleur de l’Appellation Coteaux d’Aix-en-Provence. Élever vers le haut cette Appellation très marquée par les vins rosés, de copains autour d’une piscine. Dans cette appellation les rosés d’entrée de gamme ont toujours le vent en poupe.

Les vins du Château, dans les 3 couleurs, sont en bio puisque l’ancien propriétaire l’était. C’est une continuité. Le vignoble est certifié Ecocert . Victoire, aidée de son œnologue/chef de culture, a cependant le souci des périodes de lunaison pour les travaux de la vigne.

Elle se rapproche de la biodynamie qui n’est pourtant pas la culture envisagée dans l’immédiat.
2 chevaux laboureurs sont à l’œuvre pour éviter le tassement des sols et ne blesser aucun pied de vigne.


Enherbement naturel pour nourrir le sol en azote.
Parcelles replantées en sélection massale.
Vendanges manuelles même pour les cépages de rosés et blancs. Très tôt le matin, à la fraîche. Avec la même équipe de vendangeurs expérimentés.
Faibles rendements à l’hectare. Grands vins envisagés et déjà produits avec un important potentiel de garde.
50 000 bouteilles produites (pour le moment), destinées prioritairement à une clientèle de particuliers.

Les vins ? Élevés dans l’Excellence

Aucune fantaisie dans les cépages qui sont ceux autorisés dans l’Appellation. Vermentino et Sauvignon pour les blancs. Vermentino, Syrah, Grenache, Cabernet Sauvignon, Cinsault pour les rouges et les rosés. Vinifiés dans les meilleures conditions d’hygiène et de modernité.

2 gammes dans les 3 couleurs
Gamme « La Petite Causerie »
Rosé et Blanc, millésime 2019 proposés au caveau à 10, 50 euros
Rouge, millésime 2019 à 12, 60 euros

Gamme « Opus 1619 »
Rosé et Blanc, millésime 2019 à 16,20 euros
Rouge, millésime 2018 à 20,40 euros

La gamme Opus 1619 se décline en magnums élégants de 150 cl dans les 3 couleurs.
En Blanc et Rosé, 34,40 euros pour le millésime 2019
En Rouge, 42,80 euros pour le millésime 2018

Un Centre d’Art Contemporain. Objectif : l’Excellence

Dans l’ancien chai devenu trop étroit, (la construction d’un nouveau chai est acté avec déambulatoire extérieur pour circuler aisément). Christian Le Dorze se réjouit d’ouvrir fin novembre 2020, un Centre d’Art Contemporain. Après de lourds travaux.
Il sera public et gratuit pour tous.
Aucune subvention publique demandée afin de garder une liberté de choix.


4 expositions/an seraient envisagées.
Grand collectionneur passionné d’art depuis 40 ans, Christian Le Dorze possède l’œil avisé et amoureux d’un expert sur ce thème. La belle collection particulière exposée dans son salon, sa cuisine, montre le regard averti du collectionneur esthète.
Save the Date : Première exposition dédiée à Georges Rousse, grand spécialiste de l’anamorphose, lors de l’ouverture fin novembre du Centre d’Art Contemporain.

Geneviève Guihard
Château Bonisson
177, route des Mauvares
13840 Rognes
Tel : 04 42 66 90 20
www.bonisson.com

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !