L’Ain, créateur d’instants culturels magiques

La magie opère à Ambronay  avec son célèbre Festival de Musique

39ème édition
du  14 septembre au 7 octobre

Thème :  Vibrations :  Cosmos

Ambronay dans le département de l’Ain, petite ville paisible de 2200 âmes abrite depuis 38 ans un Festival de Musique baroque prisé et convoité des mélomanes. Proche de Pont d’Ain et Ambérieu, la cité historique peut s’enorgueillir d’avoir su  préserver  sa prestigieuse  Abbaye du 11ème siècle  et d’y avoir créé  cet étonnant Festival.

 

Abbaye Ambronay

L’Abbaye bénédictine, classée Monument historique, appliquait les 72 chapitres de la stricte règle de Saint Benoît.  Elle rayonnait en France, jusqu’à son déclin, puis sa reprise par la congrégation  bénédictine de Saint-Maur, les Mauristes, moines érudits.  Ces moines opèrent de nombreuses améliorations et constructions,  dont le fameux escalier à balustres.

Mais la Révolution français signe le glas de la vie monacale du site.

Il reste aujourd’hui l’admirable l’église abbatiale,  ses futs de colonnes et sa belle hauteur de voûte. Un élégant cloitre style gothique flamboyant. Les anciennes cellules de moines ont été reconverties en  résidence hôtelière accueillante  pour les artistes  du Festival.

 

 

Le Festival d’Ambronay, un projet ambitieux

Il y a 38 ans, quelques aventuriers amoureux du site, mais aussi d’art et de musique, ont lancé une 1ere édition d’un Festival dont l’avenir pouvait paraitre incertain. Aujourd’hui  sa notoriété ne cesse de s’amplifier. La spiritualité des lieux, la richesse  des œuvres jouées, la qualité des interprètes en provenance du monde entier, concourent à cette réussite.

Dédié à la musique Baroque mais aussi Médiévale et Renaissance, de la   fin du Moyen-Age jusqu’à la période de  Mozart,  il s’aventure aussi, depuis quelque temps,  dans des musiques populaires.

L’Abbaye, devenue Centre Culturel de Rencontre, sert d’appui logistique au Festival d’Ambronay.

Durant 3 semaines, du 15 septembre au 8 octobre 2018, le Festival fera le plein d’aficionados.

Soutenu par le Département de l’Ain, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et des mécènes privés importants, partenaires officiels, il éclate par son dynamisme et la qualité de ses concerts.

 

Un concert qui restera dans les annales

 

Jean-François Zygel ©Denis Rouvre

Un exemple de concert peu ordinaire ? Le vendredi 6 octobre 2017, en soirée,  le « Requiem Imaginaire »  créé par Jean-François Zygel au piano, en improvisation totale, accompagné du Chœur Spirito de Lyon  dirigé par Nicole Corti, fut un   grand bonheur de mélomane.

Composé et chanté en cinq langues dont l’araméen, conjuguant  cinq religions  différentes,  reliant  cinq  compositeurs,  sur une période de  cinq siècles, il a  été le témoignage  d’une immense  universalité.

Enjoy !

 

 

Carnet de Voyage

Le Festival d’Ambronay. Vibrations : Cosmos

du  14 septembre au 7 octobre

www.ambronay.org

Tel : 04 74 38 74 04

Où  dormir  dans l’insolite et l’exceptionnel ?

Au Château de Varambon, un grand moment

A 10 km d’Ambronay,  vous serez   l’hôte choyé du lieu,  tout en étant plongé dans la grande Histoire de France.

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !