Le vin de Nice « AOP Bellet » mérite d’être connu


Nice, l’eau, la Méditerranée, le soleil, les vacances, la joie, la détente, le bien-être, mais encore ? Eh bien! le vin. Boisson alcoolisée (à boire avec modération) obtenue par la fermentation du raisin, fruit de la vigne viticole, le vin de Nice, qu’il soit rouge, blanc, voire rosé, est parfois méconnu et pourtant…

Alors, pour s’en rendre réellement compte, nous nous sommes rendus dans la cité azuréenne afin de déguster le Bellet du Domaine de la Source, un vin d’appellation d’origine protégée et… contrôlée.

Le Domaine de la Source sur les hauteurs de Nice – photo Domaine de la Source (C)

Sur les hauteurs de Nice, à une altitude comprise entre 200 et 300 mètres, le long de la plaine du Var et avec une vue imprenable sur l’Allianz Arena, exceptionnelle enceinte sportive qui accueille également des concerts, des spectacles, l’appellation Bellet couvre 650 hectares, dont 50 en exploitation sur les coteaux des derniers contreforts des Alpes.

Toutes les conditions sont réunies

En pleine région méditerranéenne, le vin de Bellet est l’une des plus petites et anciennes « appellation contrôlée » de France. Ce seul vignoble implanté sur le territoire d’une grande agglomération jouit d’un formidable ensoleillement (2 700 heures par an), de pluies bénéfiques (838 mm par an), et d’un micro-climat particulier dû à son altitude et aux vents qui soufflent depuis la vallée du Var.

Des vins qui sont obtenus avec des cépages majoritairement locaux. Pour le rouge et le rosé l’AOP Bellet utilise La Folle Noire au rendement capricieux, le Braquet ainsi que les classiques Grenache et Cinsault. Pour les blancs, le Rolle, plant méditerranéen, est dominateur à hauteur de 80 à 90 % des assemblages avec le Chardonnay.

Les vins du domaine de la Source – photo Dominique ROUDY (C)

Des vignerons attachés aux valeurs


La particularité de l’AOP Bellet implantée sur 50 hectares est qu’elle est entre les mains de 9 producteurs « tous très attachés à une agriculture raisonnée et bien ancrés dans leur terroir », soulignent Carine et Eric Dalmasso du Domaine de la Source qui se consacrent à 200 % à l’exploitation sous le regard de Jacques, leur père, qui les accompagne.

Si le vin de Bellet au Domaine de la Source est une histoire de famille depuis 3 générations, les enfants n’ont pas hésité à nous faire partager leur passion en nous ouvrant les portes de leur domaine avec, à la clé, des explications très pointues et ô combien professionnelles sur leur manière de voir les choses, notamment dans la vinification.

L’occasion pour eux de nous rappeler également « qu’ici tous les vins que nous produisons sur les 7 hectares de vigne sont en culture biologique dans le plus grand respect de l’environnement. Tous nos vins sont certifiés bio, sans pesticides, ni engrais chimiques ».

Eric et Carine Dalmasso du Domaine la Source – photo Dominique ROUDY (C)

Le Bellet du Domaine de la Source : un vin qui a du caractère

Si, globalement pour l’AOP Bellet, on aurait tendance à reconnaître que les blancs sont très aromatiques sur des notes d’agrumes, que les rosés offrent une belle note de fraîcheur, et que les rouges sont équilibrés, on peut, suite à la sympathique dégustation, approfondir le caractère de ces vins en regardant du côté du Domaine de la Source.

L’aspect visuel du blanc (100 % Rolle), avec sa robe profonde et son jaune vif ne ternit pas avec le temps. Côté olfactif, le nez est puissant avec des notes agrumes. Un vin qu’il est conseillé de servir à 11° C frais, mais non frappé, et qui vieillit admirablement (de 3 à 5 ans suivant les millésimes). Ce vin peut donner des bouteilles d’exception avec une longueur en bouche étonnante.

Les vins du domaine de la Source – photo Dominique ROUDY (C) –

En ce qui concerne le rouge avec sa robe légère et son ton rubis, il est puissant, chaud et confituré. La Folle Noire et le Braquet donne à ce vin de puissants arômes de rose sauvage avec des notes d’épices et de poivre, à la fois équilibré et structuré. Servi entre 16 et 18 ° C environ, le rouge du Domaine de la Source peut se conserver entre 8 et 10 ans et il vous offrira un bouquet noble et varié de fruits confis.

Quant au rosé (100 % Braquet), il est caractérisé par son nez franc et intense de petits fruits évoluant sur des notes complexes florales et minérales. A la fois souple et fin, ce rosé, qu’il est conseillé de servir entre 10 et 11° C, se conservera deux ans et accompagnera tous les repas de cuisine européenne, exotique et… niçoise.


Des cuvées, des bulles et des olives

Dans le même ordre d’idée, Carine et Eric Dalmasso proposent des cuvées en blanc et rouge, mais aussi, et depuis peu, « Bubbles So Nice », une méthode traditionnelle pour l’apéritif.

Histoire d’être en phase avec la demande des consommateurs, le Domaine de la Source a également développé l’huile d’olive du Pays Niçois, il s’agit d’une huile d’olive vierge extra de Nice issu du Cavalier (variété niçoise). Cette huile de catégorie supérieure est directement obtenues des olives et uniquement par des procédés mécaniques. Issu, là encore de l’agriculture bio, les olives sont cueillies en décembre lorsque que le fruit est mûr. Notons que l’olive de Nice porte le joli nom de caillette.

Vins de Bellet Domaine de la Source


Reportage et photos à Nice de Dominique ROUDY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !