« L’Estival de la Bâtie ». Un foisonnement d’émotions artistiques 

C’est la 8ème édition de l’Estival, festival estival et culturel hors norme.

Il se déroulera du 5 au 21 juillet 2018 au Château de la Bâtie d’Urfé à Saint- Etienne-le-Molard. Village de 1000 âmes, au cœur du cœur du département de la Loire, Région Auvergne Rhône-Alpes.

Proche de deux grandes métropoles, Lyon et Saint-Étienne, ce festival s’inscrit dans un lieu singulier. Le Château de la Bâtie d’Urfé. L’Estival  est lui-même singulier. Il est  interdisciplinaire, intergénérationnel, d’une grande accessibilité pour tous  avec des tarifs raisonnables. Il est  animé d’un sincère esprit de partage et de convivialité.

 

Loire Tourisme.com(c)

Ses parrains Emmanuelle Bertrand, violoncelliste originaire de Loire, et Pascal Amoyel, pianiste concertiste à la renommée internationale, font ensemble sortir la musique de son habituel carcan. 

Les festivaliers vont se régaler. Répertoire musical varié : musique savante, classique, moderne, romantique. Spectacles de danse, théâtre, cirque…

Seront accueillis… par exemple

Le Cirque de la compagnie belge d’irque & fien, Rocio Marquez, étoile montante du  flamenco, la Flûte enchantée de Mozart,

 

Rocio Marquez Vivavox Prodution/Département de La Loire(c)

l’Orchestre Ose, Pascal Amoyel dans son spectacle Le Pianiste aux 50 doigts donné dans la Cour d’Honneur. Il entrainera le spectateur dans la vie incroyable du légendaire pianiste hongrois, Georges Cziffra.

Spectacles en Herbe, les après-midis à partir de 16 H 30 jusqu’à 20 heures. Apéro-concerts en entrée libre au kiosque.

Le lieu de l’Estival ? Un rêve de pierres et un parfum d’Italie

Le Château de la Bâtie d’Urfé accueille l’Estival pour l’ensemble de ses manifestations.

Monument historique au cœur du Forez, fleuron de la Renaissance française et italienne,  la Bâtie est la demeure de Claude d’Urfé, grand humaniste, ami fidèle du roi François 1er.  Même il n’a aucun titre de noblesse, il est ambassadeur du roi auprès du Pape à Rome. Cette mission lui fait découvrir l’Italie. Sa vieille demeure fortifiée médiévale devient un petit bijou d’architecture Renaissance du 16ème siècle. La grotte artificielle de rocaille, est  la seule qui reste en France dans son état d’origine. Coquillages, stalactites, galets de l’Yonne, stuc de marbre. Chef d’œuvre et merveille. Réalisé certainement par une équipe de rocailleux italiens.

La grotte est l’antichambre de la Chapelle par laquelle on accède à la chrétienté. Sa grille de clôture aux stylées  grappes de raisin,  est d’origine. Les  boiseries de la chapelle ont été vendues, mais on peut les admirer au Métropolitan de New-York.  

Un jardin humaniste et  philosophique, précurseur du jardin à la française, jouxte le Château. Entouré d’un  clos crénelé, il est resté dans son jus avec ses buis et topiaires d’ifs taillés.

 

Loire Tourisme.com(c)

 La Bâtie a subi les outrages du temps, a failli être rasée par son propriétaire, et  disparaitre.

Racheté par La Diana, Société Historique et Archéologique du Forez, miraculeusement sauvé, le Château est aujourd’hui propriété du Département de la Loire.

Les deux grands hommes de La Bâtie

Honoré d’Urfé, petit-fils de Claude le bâtisseur, est également  un personnage célèbre de la Loire. L’Astrée, roman aujourd’hui daté, véritable Soap Opéra de  l’époque en  5000 pages, fut jadis très prisé.

La Loire intrépide, ses gorges sauvages, ses villages perchés

L’Estival est l’occasion de découvrir les gorges et méandres de ce fleuve à la fois capricieux et gracieux. Depuis Saint-Victor/ Loire,  une croisière en  bateau électrique est recommandée. La réserve d’eau créée par le barrage  permet cette navigation.

 

Bateau Croisières Le Grangent-®sece-Saint-Etienne-Tourisme

  On y découvre  les iles blotties dans les méandres, le tunnel de l’ancienne  voie ferrée  servant au transport  du charbon  jusqu’à la capitale. Une zone de baignade a été aménagée dont profitent aux beaux jours les Stéphanois. Une virée dans la petite ville de  Montbrison permet de savourer sa célèbre Fourme, une gourmandise de fromage bleuté. L’atypique Maîtrise de  la Loire installée au couvent des Visitandines est à entendre. L’étonnante salle héraldique de la Diana arborant  ses 1970 blasons, est  classée Monument historique.

La Loire, un Département atypique

 

Les gorges de la Loire Copyright Christophe ROY Saint-Etienne Tourisme

Le Département de la  Loire soigne ses atouts culturels. De l’emblématique Estival de la Bâtie,  en passant par la Maitrise de la  Loire, la seule en France  gérée entièrement par son Département, jusqu’à la plus petite salle des fêtes d’une  modeste commune, la culture est un fer de lance, jamais négligée, jamais sacrifiée.

L’année prochaine, l’Estival change de nom de baptême et devient le Festival de la Bâtie d’Urfé. Appellation plus signifiante  pour le festivalier ?

Carnet de voyage

Agence de Développement et Réservation Touristique

www.loiretourisme.com

Château de la Bâtie d’Urfé et son Estival

42130 Saint-Etienne-le-Molard

www.lestivaldelabatie.fr

Tel : 04 77 49 90 20

Où dormir ? Où dîner ?

Au Pays de Saint-Galmier,  l’Hôtel La Charpinière 4 Etoiles. Relais du silence. Piscine extérieure chauffée  et Spa de nage. www.lacharpiniere.com

Tel : 04 77 52 75 00

Le restaurant L’Amphitryon, 9 boulevard Gabriel Cousin

Le Chef Xavier Thely fait une excellente cuisine créative. Il mériterait un Bib Gourmand au Michelin.

9 bd Gabriel Cousin à  Saint-Galmier. Tel : 04 77 56 33

 

 

 

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *