NAPOLEON. La nuit de Fontainebleau

Le bicentenaire de la mort de Napoléon en mai 1821, célébré durant toute l’année 2021, donne l’occasion de découvrir des talents et des œuvres.

De nombreuses manifestations voient le jour en France et même en Europe.

« Napoléon. La nuit de Fontainebleau », est une pièce de théâtre labellisée par la Fondation Napoléon et la Fédération Européenne des Cités Napoléoniennes. Elle mérite toute notre estime.

Damien Gouy, Loïc Risser et Vincent Arnaud photo Intersignes(c)

Elle relate la tentative de suicide de Napoléon dans la nuit du 12 au 13 avril 1814 à Fontainebleau, suite à sa première abdication.

Peu connu du grand public, cet épisode est pourtant historique et véridique.

Avant son départ pour l’Île d’Elbe, Napoléon a passé neuf jours à Fontainebleau.

C’est un homme déchu, tourmenté, désespéré.

Il avale alors la fiole de poison que le docteur Alexandre-Urbain Yvan, son médecin personnel, lui avait confiée lors de la débâcle de Russie. Sans parvenir à mourir.

Il ordonne à ses deux fidèles compagnons présents le soir du drame, le général de Caulaincourt et le docteur Yvan, de l’aider à mourir.

Mais peut-on aider Napoléon à mourir ?

Peut-on le laisser mourir en assistant en témoin à son agonie ?

Avait- il d’ailleurs vraiment envie de mourir ?

Caulaincourt hotel Kergorlay-Langsdorff photo Bruno Calves(c)

Malgré les souffrances liées à la tentative ratée d’empoisonnement, il invective encore ses deux fidèles amis présents : le fin diplomate Général Armand-Augustin de Caulaincourt, et le dévoué chirurgien Alexandre-UrbainYvan.

Le feu circule toujours dans ses veines.

Il semble encore commander l’Europe.

Napoléon lecteur boulimique et épistolier infatigable, cite encore textuellement les passages de grands auteurs qui l’ont le plus marqués, passages repris en écho par le Général de Caulaincourt.

Remarquablement interprétée par les trois protagonistes de la Compagnie Intersignes basée dans le Rhône, sur un texte tout aussi remarquable de Philippe Bulinge, la pièce émouvante et captivante nous fait vivre intensément cet événement dramatique. Un autre pan de l’histoire qui aurait pu changer le destin de la grande Histoire de France.

(c)Intersignes

La pièce part en tournée et sera jouée à Paris du 24 juin au 31 juillet à La Folie Théâtre, 6 rue de la Folie Méricourt Paris 11

Mercredi et vendredi à 19 h 30

Jeudi et samedi à 21 heures

La petite chambre à coucher où s’est déroulée la tentative de suicide de Napoléon au Château de Fontainebleau se visite.

L’Hôtel Kergolay-Langsdorff, 9 rue de l’Amiral d’Estaing à Paris, propriété de la famille Caulaincourt se visite aux Journées du Patrimoine.

Compagnie Intersignes-Maude et Philippe Bulinge

production@compagnie-intersignes.com

A la Folie Théâtre

www.folietheatre.com

Réservations : 01 43 55 14 80

La pièce sera jouée notamment :

  • le 7 mai 2021 au Théâtre de Fontainebleau (77)
  • le 27 mai 2021 à l’Hôtel Kergorlay-Langsdorff de Paris (75)
  • le 18 juin 2021 au Festival Rencontres de Theizé (69)
  • Du 24 juin au 31 juillet 2021, du mercredi au samedi à Paris – Folie Théâtre (75011)
  • 27 août 2021 à l’Espace Lazaret d’Ajaccio (option).
  • Du 15 au 17 octobre 2021 à Papeete – Tahiti – Polynésie française.
  • le 13 novembre 2021 au Théâtre municipal de La-Roche-sur-Yon (85)
Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *