Le « Valais » de coeur

Le Valais n’est qu’un des 26 cantons de la Suisse mais on y trouve tout le terroir qu’on aime à l’automne : des châtaignes, du chocolat, du fromage, du vin. A découvrir entre cimes, vignes et thermalisme.

Wellness BellaTola ©Valais Wallis Promotion Pascal Gertschen

Il y a 10 000 ans, le réchauffement climatique provoque la fonte des glaciers qui recouvrent l’Europe en grande partie. Dans la vallée du Rhône, le fleuve de glace se retire. Mais les masses de terre et de roche qui prenaient appui sur ses flancs perdent leur base. De ce gigantesque éboulement naîtra ce « jeu d’échecs avec les collines » dont parlait Rainer Maria Rilke.

Automne_Oenotourisme_Leuk_15_©Valais Wallis Promotion – Frederic Huber

 Après une vie d’itinérance, le poète trouva refuge et muse inspiratrice dans la beauté de ces paysages où il finira ses jours. 

Bienvenue dans ce canton bilingue (60% de Français et 40% d’Allemands) et dans ce pays à quatre langues nationales. Le Valais ne se contente pas de préserver son authenticité, il cultive aussi la mémoire des contraires. A sa plaine surnommée Californie suisse, parce que tout y pousse, succèdent les aiguilles alpines de ses cimes qui dépassent les 4000 mètres ! Au 19ème siècle, la gentry britannique y découvrait les joies de l’alpinisme.

Hiver Ski et Snowboard_cValais-Wallis-Promotion-Thierry-Sermier Zinal-Grimentz

Aujourd’hui, c’est hauts les cœurs que touristes et randonneurs répondent  au chant de cette sirène des neiges surgie d’un océan de vignes. 

Le Valais est le canton le plus viticole du pays. Typiques des vignobles de montagne (70%), ses coteaux  l’escaladent jusqu’à plus de 1150 mètres d’altitude. Les drones cohabitent de plus en plus avec les hélicoptères pour traiter ces vignes escarpées et très parcellisées. Les vignobles en terrasses sont soutenus par des murs en pierres sèches. Tout est travaillé à la main. L’ humagne blanche, l’un des nombreux cépages valaisan fait l’ objet d’une drôle de tradition. Considéré comme fortifiant pour les jeunes mamans, il est surnommé le vin de l’accouchée, priée de le boire pour se requinquer !

VignobleVisperterminen_14_@Valais Wallis Promotion – Christian Pfammatter

 Si le soleil alourdit les grappes, il dore aussi les abricots de cette beauté alpine aussi préservée qu’accessible…en transports en communs.

Terroir abricot©Valais-Wallis-Promotion-Sekdrik Nemeth

Les trains grimpent à l’assaut des sommets, et quand il n’y a pas de gare, les bus postaux passent toutes les heures ou les deux heures dans les hameaux les plus reculés du Val d’Anniviers, une enclave naturelle dont la magie singulière a fait dire au poète Rilke qu’elle était en mesure « d’ offrir de multiples équivalents à l’expression de notre monde intérieur ». L’écrivain était aussi sous le charme de ses habitants:  des paysans-vignerons-nomades comme ils se définissent eux-mêmes. Des gens de caractère, tout en relief ou douceur, à l’image des paysages, variant selon l’éclairage.

L’Automne suisse, Salgesch ©Switzerland-Tourism-Tina-Sturzenegger

Le nomadisme a marqué toute la vie du canton. Les gens de la vallée y vivaient deux mois au printemps pour travailler la vigne et un mois à l’automne pour les vendanges. Les Valaisans « bergers-vignerons » « remuaient » aussi pour la transhumance. Le Valais a beaucoup « remué »… jusqu’à l’industrialisation. Depuis, sont restés ces villages aux chalets en mélèze, montés sur pilotis (pour décourager les souris). Ils constellent la montagne de leur charme fleuri.

Oenotourisme_Salgesch ©Valais-Wallis-Promotion-Frederic Hube

L’ouverture des routes carrossables encore époustouflantes de nos jours, a sonné le glas du « remuage » dés les années 20, mais  le Val d’Anniviers est resté tel que le décrivait Rilke. » Un pays silencieux dont les prophètes se taisent, pays qui prépare son vin ; où les collines sentent encore la génèse. » Dans ce décor de carte postale, tout semble fait sur mesure, les villages, les pâturages, même les vaches sont léchées comme des pages de magazines.

Valais-Wallis Promotion-Alban Mathieu Grimentz

Au départ de Sierre, vous pourrez découvrir deux  des fleurons de la culture alpine suisse en suivant la direction de Zinal et de Grimentz. Ces deux perles s’épanouissent comme leurs géraniums au cœur des montagnes dessinées comme des faisceaux de muscles, où nichent bouquetins, chamois et lynx. Les adeptes de tradition ancestrale ne rateront pas la dégustation de l’insolite « Vin des Glaciers » dont s’enorgueillit  Grimentz. Il doit son arôme très particulier à sa fabrication.  Le principe est simple : les tonneaux ne sont jamais vidés. Chaque année, du vin nouveau s’ajoute à l’ancien. Le « Vin des Glaciers » se déguste exclusivement dans les caves du Val d’Anniviers, tiré directement depuis le tonneau. Il ne s’achète pas.

Oenotourisme©Valais-Wallis-Promotion-Christian-Pfammatter.

A une encablure, c’est l’ eau qu’on savoure dans le berceau du thermalisme valaisan à Leukerbad. Perché à 1400 m d’altitude, le plus grand centre thermal des Alpes,(germanique)  doit sa réputation à la richesse de ses sources  qui jaillissent à 52 degrés ! Chaque jour, 3,9 millions de litres d’eau enrichie en précieux minéraux  approvisionnent ses 30 bassins thermaux, répandant comme une vague ses vertus énergisantes pour le corps, l’âme et l’esprit. Loeche-les-Bains (Leukerbad en VO) éclot entre ses vieux chalets fleuris, ses ruelles à pics et ses nombreux hôtels. On y découvre le sentier de ses sources thermales depuis le centre du village. Jalonné de panneaux explicatifs  sur les sources captées, de même que sur les spécificités médicales et les aspects économiques. Inaugurée en 2004, la passerelle sécurisée en acier mène directement dans les gorges. Les sources thermales jaillissent dans le lit de la rivière. Des traces couleur rouille révèlent la teneur en fer de ce flux débordant des fissures et des crevasses dans les parois rocheuses des gorges de la Dala. Longue de 600 m la passerelle permet d’atteindre la cascade de 35 mètres. Sujets au Vertige s’abstenir, mais pour les autres nul doute qu’ils se diront que ça Valait le coup !

Pratique :

S’y rendre :

Le TGV « Lyria » Paris-Lausanne offre plusieurs départs quotidiens avec correspondance pour le Valais et les chemins de fer suisses.

www.tgv-lyria.com

Le Swiss Travel Pass offre un accès illimité aux trains, cars et bateaux, aux transports publics de 90 villes, à plusieurs Trains de montagne et l’entrée libre dans plus de 500 musées en Suisse. Le Grand Train Tour of Switzerland réunit les plus beaux trajets panoramiques. 

www.grandtraintour.myswitzerland.com/fr

www.myswitzerland.com/…/billets/swiss-travel-pass

Se Renseigner :

L’appli gratuite Swiss Travel Guide, est une mine de renseignements et offre de nombreuses réductions 

 www.myswitzerland.com/…/billets/swiss-travel-pass

www.suisse.com – le site officiel de Suisse Tourisme.

www.valais.ch

www.valdanniviers.ch/tourisme/glaciers.html 

www.valais.ch/fr/activites/thermalisme-eau/bains-thermaux/station-thermale- de-loeche-les-bains 

www.valais.ch/fr/touren/randonnee/itineraires/sentier-des-sources-thermales-a-loeche-les-bains 

www.valais.ch/fr/le-valais/produits-locaux/raclette-du-valais-aop

A ne pas rater en Valais :

A Fully : la Fête de la châtaigne mi-octobre (12/13-2019) rassemble depuis des années des milliers de visiteurs friands de ce fruit dont 10 tonnes sont consommées en 2 jours.

Et son plat automnal traditionnel, la « Brisolée » composée de châtaignes grillées et accompagnée de viande séchée, du fromage, une tranche de pain de seigle, des pommes fraîchement cueillies et du chasselas.

Crans Montana, novembre 2017, Le Green team de Pierre Crepaud au Crans Spa Hôtel nous propose une variation automnale © sedrik nemeth

Autrefois, le Valais était, avec le Tessin, le plus grand producteur de châtaignes de Suisse. On peut toujours découvrir les châtaigneraies de Fully et de Mörel. Dans un autre genre de promenade, Fully propose le kilomètre vertical le plus rapide du monde. Les meilleurs avalent les 1000 mètres de dénivelés  en 30 mn. Il attire chaque année en octobre des champions et des coureurs de toute l’Europe. www.Fullytourisme.ch

  • Cave André Roduit & Fils 

Chemin des Claives 20 CH-1926 Fully
Tel.: +41 27 746 12 59 www.roduitvins.ch 

  • Nouvelle Fromagerie d’Anniviers. 

www.fromagerie-anniviers.ch/ 

A Salquenen : Musée du Vin 

Ce musée  rénové en 2015 présente un panorama complet de la tradition vitivinicole du  Valais qui produit 1/3 des vins du pays. On compte jusqu’à 20 000 propriétaires amateurs, en Valais pour  300 encaveurs qui possèdent au moins  1 hectare de vigne pour en vivre. Visite guidée passionnante avec le conservateur. 

www.museeduvin-valais.ch/fr/ 

  • A Varen. La Cave Chevalier Bayard récompensée de nombreuses fois, offre des dégustations de vins, accompagnée de la fameuse Assiette Valaisanne et de la Raclette du Valais. Les Valaisans sont très fiers de leurs vins, à juste tître cette production artisanale est en train de gagner ses lettres de noblesse sur le marché international. Accueil chaleureux.

Barrage de Moiry 

Au fond de la vallée de Grimentz, le barrage de Moiry a été mis en service en 1958. S’il n’est pas le plus imposant des ouvrages valaisans, le sentier qui monte à la pointe de Sasseneire (3254 m) offre un panorama sur les eaux turquoise du lac et le glacier de Moiry de toute beauté. Les accès sont fermés en hiver. www.valdanniviers.ch/tourisme/barrage-moiry.html 

Où dormir à Fully ?

Hôtel de Fully 

Rue de l’Eglise 16 CH-1926 Fully
Tel.: +41 27 746 30 60 www.hotel-de-fully.ch 

Où dormir à Zinal ?

SwissPeak Resort : Au départ des remontées mécaniques, le SwissPeak Resort Zinal propose des appartements confortables . 

www.swisspeakresorts.com/fr/our_resort/zinal 

Où manger et dormir à Leukerbad

Hôtel-Restaurant Römerhof 

Rathausstrasse 16 CH-3954 Leukerbad Tel.: +41 27 472 99 99 www.hotelroemerhof.ch 

Où déjeuner avec une vue à couper le souffle ?

Restaurant Wildstrubel  l’endroit où savourer une spécialité qui tient au corps,  les plantureux rosti  pour être au 7ème ciel !

Gemmi
CH-3954 Leukerbad Tel.: +41 27 470 12 01 www.gemmi.ch 

Où manger à Zinal ?

Hôtel le Besso : Très bon accueil et bonne table, dans une décoration pleine de charme au cœur du village.

www.hotelbesso.ch

Hôtel-Restaurant Le Trift : Accueil et assiette à l’image de la serveuse française : pleine de générosité. Belle décoration traditionnelle

www.letriftzinal.ch 

Bon à savoir :

Brisolee©Valais-Wallis-Promotion-Sedrik-Nemeth.j

L’ Assiette Valaisanne :  C’est le plat emblématique par excellence. La reine des apéros. L’Assiette valaisanne marie les richesses du terroir valaisan : Viande séchée du Valais IGP, jambon cru du Valais IGP, lard sec du Valais IGP, raclette du Valais AOP, pain de seigle valaisan AOP, et saucisse sèche du Valais. www.valais.ch/fr/le-valais/produits-locaux/produits-certifies/assiette- valaisanne 

www.valais.ch/fr/le-valais/produits-locaux/chataignes 

Où déguster une vraie raclette ?

Hiver_Raclette_2_©Valais-Wallis-Promotion-Pascal-Gertschen

Château de Villa :  Ici on sert selon la tradition valaisanne, en raclant. Et pour le plus grand bonheur du racleur d’origine bosniaque qui apporte à chaque convive une sélection de ce fromage au lait cru qui en Valais a son AOP. www.chateaudevilla.ch 

 

Merci par avance de votre soutien :

Martine GUILCHER

JOURNALISTE PRINT ET WEB (Carte de presse n° 62050) Elle aime les doubles casquettes et les doubles expertises : 25 ans dans les domaines du Voyage, de l’Art de vivre et du Bien-être 10 ans dans le domaine de la psychologie, l’éducation et la consommation Elle aime surtout découvrir l’ici et l’ailleurs d’où sa spécialité dans le tourisme en France comme à l’étranger depuis un quart de siècle. Et ce n’est pas fini, après avoir multiplié les collaborations ; Femme actuelle, Notre Temps, Rebondir, Avantages, Grands Reportages, Télé Loisirs, France Soir etc, elle a été responsable pendant 9 ans de la rubrique « Carnets de Route » du Moci (Moniteur du Commerce International) et géré pendant 7 ans les rubriques Tendances Voyages du magazine Newzy, puis s’est expatriée au Maroc où elle a été responsable des pages « Tendance » Voyage, déco, gastronomie de l’hebdomadaire actuel. Depuis son retour, elle poursuit l’aventure avec Prestige ‘S , Gault&Millau et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !