Louise de Vilmorin. Une vie à l’œuvre.

Installée dans quelques pièces d’habitation de la Maison de Chateaubriand, à Châtenay-Malabry dans les Hauts de Seine, aux portes de Paris, l’exposition consacrée à Louise de Vilmorin, met joliment en scène et en lumière cette femme élégante et talentueuse. Jusqu’au 15 mars 2020.

© CD 92 / Willy Labre

Le cinquantenaire de sa disparition en 1969 est l’occasion de redécouvrir ce personnage attachant, dans un lieu qui lui sied comme un gant :  une Maison d’Écrivain. Celle où Chateaubriand a passé 11 années de sa vie.

Louise, jolie femme, a marqué le 20ème siècle par sa personnalité. Elle est un peu oubliée aujourd’hui et c’est dommage. Le Département des Hauts de Seine lui rend un hommage mérité.

Affiche © Agence Roger-Viollet

 Louise.  Ses multiples talents, son esprit protéiforme

Elle est écrivaine, peintre, poète, aquarelliste, journaliste.

L’exposition retient surtout la romancière, de Julietta, Madame De…

© CD 92 / Willy Labre

La scénariste de films, dont Les Amants de Louis Malle.  Son enfance privilégiée à Verrières-le-Buisson dans cette célèbre famille de grainetier, les Vilmorin.

Ses soupirants nombreux, Antoine de Saint-Exupéry, son « fiancé pour rire », ses deux maris, un américain, et un Hongrois le comte Palffy et sa relation avec André Malraux avec lequel elle partage la fin de sa vie.

Il l’avait encouragé à écrire en lui conseillant : « Si vous vous ennuyez, évadez-vous en écrivant ».

© CD 92 / Willy Labre

Jean Hugo, peintre, arrière-petit-fils de Victor, a eu une grande influence dans sa vie. Il signe de Louise ses plus beaux portraits.

La postérité a retenu la femme du monde et l’esprit de liberté qui soufflait dans les salons mondains qu’elle animait ; particulièrement dans les soirées au Salon Bleu de Verrières.

Derrière une apparente légèreté, Louise affiche un certain détachement aristocratique et n’a jamais cherché à être dans la lumière.

© CD 92 / Willy Labre

Sa signature, le trèfle à 4 feuilles, reste inoubliable. Louise incarne toujours l’image de charme de l’esprit français.

Louise de Vilmorin reste ainsi vivante grâce au département des Hauts de Seine qui entretient aujourd’hui sa mémoire dans cette indispensable   exposition.

Louise de Vilmorin. Une vie à l’œuvre.  Jusqu’au 15 mars  2020

Maison de Chateaubriand à Châtenay-Malabry

Tel : 01 55 52 13 00

www.vallee-aux-loups.hauts-de-seine.fr

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !