Pays de Tulle dans la belle Corrèze

Des savoir-faire artisanaux d’exception

ANCIENNE AFFICHE MAUGEIN UN ORCHESTRE A LUI SEUL

 

Un artisanat d’art ancestral, atypique,  se perpétue en Corrèze Nouvelle Aquitaine. Un tissu d’entreprises  souvent familiales,   officiant dans des domaines insolites,  inhabituels. Leur ADN ? Travail manuel en sur-mesure.

La plupart d’entre elles se visitent.

 

Petit tour d’horizon de quelques pépites corréziennes…

Maugein-Ramshorn

 

Prendre le temps de faire, avoir su traverser les années, les siècles. C’est un luxe. Le luxe, c’est aussi la rareté, l’authenticité.

Ces entreprises patrimoniales travaillent depuis des siècles de la même façon sans fossiliser un savoir-faire. Portées par une  notoriété, sans esbroufe, sans bling-bling, elles pourraient facilement disparaître des radars si elles n’avaient  une passion et une  connaissance pointue de leur métier. Elles ont aussi un rôle d’éveilleur de conscience.

Certaines  sont EPV, Entreprise du Patrimoine Vivant, un label national prisé  valorisant les savoir-faire uniques.  

 

 

Tulle fait dans la dentelle  et …la  musette

Tulle a une mémoire ouvrière et une culture militante  chevillée au corps. Ville de 16 000 âmes, elle raconte dans ses monuments et son parcellaire, la riche histoire de son passé artisanal et  industriel.

 

Ville de Tulle

 

 La Manufacture d’Armes dont il reste un musée mais aussi la  confection de la dentelle de Tulle qui guette son renouveau. Également une manufacture d’accordéons Maugein bientôt centenaire… 

ACCORDEON MAUGEIN CHROMA

Un futur musée est en projet dans l’ancienne Banque de France. Ce Monument historique accueillerait l’ensemble des fruits de cette mémoire et de ses talents.

 

Le fameux  Poinct de Tulle

Développé dans cette ville  au 17ème siècle,   le Poinct est une dentelle à l’aiguille.  Les dentellières,  artisans d’art,  réalisent un « réseau »,  un « rosel » de mailles semblable à  un filet de pêcheur. 

 

Poinct-de-Tulle-col-ancien

200 dentellières au 17èmesiècle. Aujourd’hui  Sylvie Velghe, est l’unique dentellière professionnelle (la première depuis Louis XIV) !  Courageuse et talentueuse, elle tente de vivre de son art et assure avec son talent la survivance du Poinct.  Son atelier est à Brive-la-Gaillarde.

Le renouveau du Poinct de Tulle se fera avec les inclusions liées à l’art contemporain, dit-elle.

Cependant, peu de pièces anciennes à montrer, sauf à fouiner dans les greniers et dénicher quelques merveilles dans d’anciens trousseaux de jeunes mariés.

La 1ère guerre mondiale a tenté de faire revivre le Poinct faisant  travailler dans un atelier dédié les veuves de guerre, leur assurant ainsi une rémunération.

Il n’a pas eu de suite.

Devant la Cathédrale, un charmant atelier regroupe les Tullistes hommes et femmes, bénévoles, fan du Poinct de Tulle. Ils font perdurer ce savoir-faire,    expliquent leurs gestes aux passants et les 6 Poincts aux noms évocateurs : le Pénitent, le Respectueux, le Picot, l’Esprit, la Rosette…

 

La Manufacture Maugein, vieille dame bientôt centenaire

ANCIENNE AFFICHE MAUGEIN LA ROBE

 

Née en 1919, la manufacture d’accordéons a été créée par Jean Maugein et ses frères originaires de Tulle. Du travail essentiellement manuel, en sur-mesure. La fabrication d’un instrument  nécessite des heures de travail. Quelques semaines, parfois plusieurs mois !

Tout est fabriqué en mode « intégré »,  sauf les lames d’acier qui donnent la vibration et le son. Cette « intégration » a fait la renommée de Maugein. L’entreprise occupait autrefois 300 ouvriers, aujourd’hui  12.

Maugein-Ramshorn

Construire un accordéon, qu’il soit diatonique ou chromatique, nécessite la conjonction de métiers très spécifiques. Ébéniste et marqueteur,  (bois de noyer ou fruitier), mécanicien ajusteur, monteur en accordéon, peintre en carrosserie et laqueur, accordeur, et une souffletteuse (soufflets en carton),  Maryse,  la dernière de France, avant l’intervention  ultime du  finisseur.

Une collection de référence,  privée, regroupant  438 instruments anciens chromatiques et diatoniques, offerts à la ville,  se visite  aux Journées du Patrimoine. L’étonnante vieille boutique parisienne du 33 rue Saint Martin, celle de l’accordéoniste Martin Cayla,  rachetée en 2000,entièrement déplacée dans ce lieu de « stockage », attend aussi son  transfert dans  le futur Musée de la ville.

 

ACCORDEONS MAUGEIN MARIONITO F Barrat – Arnal

Le « Marionito », accordéon plus léger, intéressera les jeunes nomades. Avec le numérique cet instrument a de  l’avenir. Des sons préenregistrés le feront  fonctionner comme un petit orchestre tout en  gardant le toucher « accordéon ».

Le jeune  directeur, Richard  Brandao a plein d’idées dans sa besace…

Les futurs «pianos à bretelles», java, tango, musette n’ont pas fini de nous enchanter.

 

Avant de quitter Tulle, admirer sa Cathédrale et son mobilier liturgique contemporain, sa tapisserie d’Aubusson aux fils d’or.

Bouche à oreille

SesCloître et Musée. Grimper pour rêver sur  ses collines et vallonnements avant de redescendre siroter un café ou un chocolat au Café Bogota,  torréfacteur renommé.  Une brûlerie pleine de charme en  cœur de ville.

Carnet de Voyage

www.tourisme-correze.com

www.ville-tulle.fr

Les accordéons Maugein

www.accordeons-maugein.com

Tel : 05 55 20 08 89

Diffusion et renouveau du Poinct de Tulle

www.lepoinctdetulle.com

Où dormir à Tulle  en cœur de ville ?

Inter-Hôtel Tulle Centre 3 étoiles

16 Quai de la République 

Tel : 05 55 26 42 00

www.hotel-tulle.com

Malgré son appellation peu glamour, ce petit hôtel est parfait et offre confort,  bien être et tranquillité appréciables.

Où se régaler pour dîner ?

Restaurant Le Bouche à Oreille

39-43 avenue Charles de Gaulle

Tel : 05 44 40 40 30

www.artisans-gourmands.fr

Les artisans gourmands du Limousin  vous offrent l’excellence du  « fabriqué maison » avec des produits locaux.

Merci par avance de votre soutien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes déjà des milliers à nous lire. Rejoignez nous sur nos nouvelles pages et aimez-nous !